Lundi 11-12-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Afrique  
 
 
 
Conflits : 15.000 Africains dplacs chaque jour dans leur propre pays
 
 
Mise à jour : 07-12-2017
 
Quelque 2,7 millions de personnes vivant sur le continent africain ont été déplacées essentiellement par des conflits à l'intérieur de leur pays de janvier à fin juin, soit 15.000 Africains chaque jour, selon un rapport d'ONG publié mercredi.
"Ces personnes ont dû fuir leur foyer pour échapper aux conflits, à la violence et aux catastrophes, et ce, sans jamais franchir de frontière internationale", indique ce rapport de l'Observatoire des situations de déplacement interne (Internal Displacement Monitoring Centre, IDMC), qui dépend du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).
Les conflits ont été responsables de 75% des nouveaux déplacements observés en Afrique durant le premier semestre de 2017, selon les statistiques du rapport.
La République démocratique du Congo (RDC), le Nigeria et le Soudan du Sud figurent régulièrement parmi les cinq pays les plus touchés par ce phénomène. Globalement, l'Afrique de l'Est, où les déplacements résultent souvent de conflits persistants, comme ceux qui affectent la Somalie, le Soudan et le Soudan du Sud, est la région "qui paie le plus lourd tribut", note l'IDMC.
Au premier semestre, 997.000 nouveaux déplacements liés aux conflits ont ainsi été enregistrés en République démocratique du Congo (RDC), un nombre supérieur à celui observé pour l'ensemble de 2016, et 206.000 autres ont été recensés en Centrafrique, soit quatre fois plus que l'année dernière.
"Cette situation tragique, qui, de toute évidence, ne cesse d'empirer, nécessite une nouvelle approche allant au-delà de l'action humanitaire pour s'attaquer aux causes et aux répercussions à long terme des déplacements internes", a déclaré la directrice de l'IDMC, Alexandra Bilak, citée dans le communiqué.
"Pour inverser la tendance, nous devons mettre l'accent sur la prévention et la réduction des risques de nouveaux déplacements. Cela passe uniquement par l'adoption de mesures immédiates axées sur la prévention des conflits et la consolidation de la paix ainsi que sur le développement économique et politique en général", explique-t-elle.
L'ONG estime que la même approche doit être développée pour les déplacements liés aux catastrophes, avec la mise en place de mesures de réduction des risques qui "contribuent à limiter les répercussions des désastres, le nombre de personnes déplacées et le temps qu'il leur faut pour reconstruire leur vie".
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Nord Stream 2 : Agneau immol sur l'autel politique?
Paradis fiscal en Tunisie : "Derrire cet acharnement, la France et l'Italie"
Commerce: Les prix de la volaille toujours en hausse
Culture de la pomme de terre : Rempart contre la guerre
99e runion du conseil ministriel de l'OPAEP : M. Guitouni s'entretient avec son homologue gyptien
 
 
 
Des pouvoirs fictifs
Dans un contexte où il est devenu apparent que la classe politique supérieure n'a jamais été unie, contrairement au slogan qui n'en était ...
   
  Lire la suite
 
 
Manifestations du 11 dcembre 1960 : une leon terrible ...
 
Les manifestations organisées dans presque tous les villes et villages d'Algérie en ces jours du 09 et 11décembre 1960, pour ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous