Dimanche 17-01-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Maghreb  
 
 
 
Maroc: Une runion virtuelle du ministre marocain de l'Energie avec un responsable isralien dnonce
 
 
Mise à jour : 17-01-2021
 
L'Observatoire marocain contre la normalisation a condamné dans les termes les plus forts, la réunion du ministre marocain de l'Energie, des Mines et de l'Environnement, Aziz Rebbah, tenue jeudi par visioconférence, avec un responsable israélien".
L'observatoire " a appris, avec dépit, la nouvelle d'une autre bévue de la normalisation qui a fait tomber les derniers masques et amené certains responsable arabes à surfer sur la vague de la traîtrise vis-à-vis du peuple palestinien, humiliant ainsi tous les arabes et les musulmans, ainsi que tous les hommes épris de liberté de par le monde, en commettant une iniquité sans précédent", lit-on dans le communiqué du Conseil exécutif de l'Observatoire.
La réunion du ministre marocain de l'Energie, Aziz Rebbah, avec celui appelé "ministre de l'Energie" sioniste auprès de l'administration d'occupation israélienne, intervient au moment où " l'Armée d'occupation sioniste poursuit la démolition des maisons des Palestiniens, l'expropriation de leurs terres et l'arrestation de milliers d'enfants et de femmes", précise-t-on dans le communiqué.
Partant, l'Observatoire marocain appelle tous les responsables au Maroc à " revenir sur leur adhésion à la normalisation avec l'ennemi sioniste qui n'a jamais apporté et n'apportera que les périls susceptibles de porter préjudice non seulement à la Palestine et à son peuple, mais également au Maroc, son peuple, sa Patrie et à son Etat".
L'Observatoire appelle également " tous ses militants, tous ceux qui soutiennent le combat juste du peuple palestinien et les opposants à la violation sioniste, à la nécessité de faire preuve de la vigilance nécessaire".
Selon la même source, Aziz Rebbah est le premier ministre du Parti de la Justice et du développement (PJD) à avoir tenu une rencontre avec un responsable israélien, depuis la signature de l'accord de normalisation entre le Maroc et l'entité sioniste " sous médiation américaine".
 
Le piège de la normalisation avec Israël attise le risque de guerre dans la région
Le président de la coordination européenne pour le soutien et la solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO), Pierre Galand, a déclaré que "le piège" de la normalisation des relations entre le régime marocain et l'entité sioniste dans le but d’imposer au monde la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental, expose la région au risque d’un nouveau foyer de guerre.
Dans une lettre rendue publique mercredi, Pierre Galand, a soutenu qu'au yeux du peuple marocain, "le gouvernement marocain et le roi ont trahi la solidarité indéfectible de celui-ci avec les droits les plus légitimes du peuple palestinien à un Etat souverain avec El qods-Est pour capitale".                
"Votre peuple n’acceptera pas le marchandage honteux du Sahara Occidental contre Al Qods et sa grande mosquée Al-Aqsa. Les conseillers du roi, le Makhzen, ont pris le risque de mettre leurs privilèges et la couronne de leur chef en péril", a-t-il jugé.
Le président de l'EUCOCO, a estimé en outre, que "le Maroc a fait entrer le loup dans la bergerie, car ni les Etats-Unis, ni Israël ne se soucient de l'avenir du Maroc (...) car vous êtes des pions dans leur stratégie globale et vous risquez vite d’en faire les frais".
"En laissant les USA et Israël s’installer chez vous, (...), vous prenez le risque d’ouvrir un nouveau foyer de guerre et d’instabilité dans la région dont vous ne mesurez pas les conséquences pour votre peuple et ceux du Maghreb", a-t-il écrit dans sa missive.
En tournant le dos à la légalité internationale, aux résolutions des Nations unies et à la charte de l’Union africaine (UA), "le gouvernement marocain et le roi, bafouent les droits fondamentaux du peuple du Sahara Occidental. Or celui-ci, comme en 1974, lors des accords passés avec la puissance coloniale, l’Espagne, ne s’est pas laissé faire et il prit les armes à l’appel de son mouvement de libération nationale, le Front Polisario", a-t-il prévenu son amie marocaine.
Aujourd’hui, plus de 45 ans plus tard, insiste M. Galand, "les Sahraouis ont clairement dit qu’ils ne se laisseraient pas faire. (...) les Sahraouis vont vous mener la vie dure jusqu’à l’obtention du respect de leur droit inaliénable à l’autodétermination".
Le président de l'EUCOCO, ne doute pas, par ailleurs, que "nombreux sont les démocrates du Maroc qui aspirent à la paix et qui peuvent mesurer le piège qui vous a été tendu et dans lequel vos gouvernants sont tombés".
"Les conseillers du roi, alléchés par l’offre américaine, ont vendu à votre pays un cadeau empoisonné, un risque de guerre et de déstabilisation qui aura un coût humain inacceptable", a-t-il poursuivi.
Enfin, M. Galand suggère de faire en sorte avec l’Union Africaine, que "l’ONU redevienne le cénacle au sein duquel des initiatives urgentes et audacieuses, conformes à la légalité internationale et aux résolutions pertinentes des Nations Unies, soient prises pour l’application aux Palestiniens et aux Sahraouis de leur droit à l’autodétermination sous contrôle international et qu’enfin ce droit soit respecté et appliqué".
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Sahara occidental: La dsinformation est le "pilier de la politique de propagande" du Makhzen
 
Un ex-militaire marocain, Mustapha Adib, a réaffirmé que la désinformation est "le pilier de la politique de propagande" du régime marocain dans ...
Voir détail
   
 
 
Viande congele : Le gouvernement suspend lactivit de limportation
Jijel : Exprience pionnire dans l'levage des escargots
Sisme de Mila: Plus de 90 arrts de logements et 400 aides au loyer distribus
International La Chine se replie sur elle-mme
STEP de Timimoun: Un projet vital pour la protection de lOasis du Gourara
 
 
 
Ptrole : le Sahara Blend algrien ...

Par : R.N.

Les cours du Sahara Blend, le brut de référence algérien, ont terminé l’année 2020 ...

   
  Lire la suite
 
 
Passer la mise en place de projets cls
 

Par B. Chellali

Dans tous les pays du monde, l’aspect social se trouve au cœur des débats contemporains ...

 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous