Dimanche 25-02-2018
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Finance  
 
 
 
Dans le sillage de Wall Street : Les Bourses europennes rebondissent
 
 
Mise à jour : 14-02-2018
 
Les Bourses européennes ont nettement repris des couleurs lundi, profitant du rebond des marchés américains après une semaine de fortes turbulences.
"L'optimisme est revenu sur les marchés boursiers", a relevé David Madden, analyste de CMC Markets.
"Un début de séance impressionnant à Wall Street est une bonne nouvelle pour les marchés européens", a-t-il expliqué.
"Il n'y a pas forcément d'éléments derrière" ce rebond, "il s'agit plus d'un rattrapage technique qu'autre chose" après la semaine passée qui "a été très fortement négative", a toutefois tempéré Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.
 
L'Eurostoxx 50 a bondi de 1,27%
L'indice DAX de la Bourse de Francfort a bondi de 1,45% à 12.282,77 points.
En tête, Deutsche Bank a engrangé 4,03% à 13,02 euros et terminé en tête.
Lufthansa a terminé parmi les dernières (-0,38% à 26,38 euros). Le gouvernement norvégien a augmenté sa part au capital de Lufthansa à 3,3% contre 2,32% au 7 février dernier, a indiqué la compagnie aérienne allemande dans un communiqué.
L'indice CAC 40 de la Bourse de Paris a pris 1,20% à 5.140,06 points.
Airbus a reculé de 1,22% à 82,52 euros. Certaines compagnies ont fait le choix de retarder la livraison d'Airbus A320neo équipés de moteurs Pratt & Whitney après l'annonce d'un nouveau problème détecté sur ces derniers.
ArcelorMittal a fini dans le vert (+1,92% à 26,79 euros).
Icade a été recherché (+2,81% à 82,40 euros) après l'annonce d'un bénéfice net plus que triplé en 2017. Air France a chuté de 3,55% à 10,19 euros. Dix syndicats du transporteur aérien, dont ceux représentant les pilotes, appellent à une journée de grève le 22 février pour réclamer une augmentation générale de 6% en 2018, "au titre de l'inflation perdue" depuis six ans. SES a plongé de 11,18% à 11,44 euros, après l'annonce du départ de son PDG, Karim Michel Sabbagh, et de son directeur financier, Padraig McCarthy, avec effet le 5 avril, jour de l'assemblée générale du groupe.
A Londres, l'indice FTSE-100 a gagné 1,19% à 7.177,06 points.
Le secteur minier s'est appuyé sur une hausse des cours des métaux: BHP Billiton a pris 2,01% à 1.505,00 pence, Anglo American 2,37% à 1.642,40 pence et Rio Tinto 2,82% à 3.895,50 pence.
Les gérants d'actifs, particulièrement malmenés la semaine dernière, ont été recherchés à l'image de Standard Life Aberdeen (+3,21% à 424,00 pence) et Old Mutual (+2,52% à 232,30 pence).
Le géant des hydrocarbures BP a pris 1,86% à 478,80 pence après avoir annoncé le début de la production dans un gisement gazier offshore en Egypte avec sept mois d'avance.
La banque Barclays a avancé nettement moins vite que le marché (+0,22% à 193,32 pence) alors que le gendarme britannique contre la délinquance financière a étendu les poursuites à une de ses filiales dans une affaire de fraude lors de levées de fonds au Qatar en 2008.
La Bourse de Madrid a rebondi de 1,36% à 9.771,10 points.
Les plus fortes hausses reviennent à l'électricien Endesa (+3,25% à 17,14 euros) et à Mediaset Espagne, filiale du groupe de communications italien (+4,42% à 9,08 euros).
Le secteur bancaire a terminé largement dans le vert (Banco Santander +1,79% à 5,58 euros; BBVA +1,26% à 7,10 euros; CaixaBank +1,47% à 4,07 euros), tout comme les grandes capitalisations de l'indice (Telefonica +1% à 7,60 euros; Inditex (Zara) +1,57% à 26,52 euros; Iberdrola +1,81% à 6,09 euros).
Seules valeurs en repli: le gestionnaire autoroutier Abertis (-0,26% à 19,45 euros) et l'opérateur télécoms Cellnex (-0,18% à 19,75 euros).
A Milan, l'indice FTSE Mib a gagné 0,77% à 22.336 points.
Moncler a réalisé la meilleure performance (+3,23% à 26,55 euros). Bonne séance également pour Snam (+1,94% à 3,634 euros), Buzzi Unicem (+1,9% à 20,9 euros) et STMicroelectronics (+1,63% à 17,47 euros).
En revanche, Ubi Banca a cédé 2,59% à 3,989 euros, Recordati 2,2% à 30,19 euros, Banca Mediolanum 2,14% à 7,3 euros et Bper Banca 1,79% à 4,608 euros.
L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a pris 1,11% à 524,10 points.
Le groupe de biotechnologies Galapagos a pris 4,44% à 92,72 euros et le fabricant néerlandais de systèmes de lithographie pour l'industrie des microprocesseurs ASML 2,58% à 151,00 euros.
Heineken a perdu 2,10% à 82,08 euros et le groupe de forage pétrolier et gazier SBM a chuté de 1,62% a 13,39 euros.
L'indice PSI 20 de la Bourse de Lisbonne a bondi de 1,48% à 5.373,37 points.
La banque BCP a pris 2,38% à 0,2963 euro.
Côté énergétiques, Galp Energia a gagné 0,62% à 14,595 euros, EDP 1,94% à 2,739 euros et sa filiale dans les renouvelables EDP Renovaveis 1,16% à 6,965 euros.
Jeronimo Martins a pris 0,26% à 17,06 euros. Le papetier The Navigator a pris 1,69% à 4,088 euros. L'indice SMI de la Bourse suisse a engrangé 1,61% à 8.822,18 points. Toutes les valeurs ont fini dans le vert.
Les groupes de chimie de spécialités Lonza (+2,95% à 230,40 francs suisses) et Sika (+1,97% à 7.500,00 francs suisses) se sont bien ressaisis, tout Swatch (+2,37% à 401,60 francs suisses). Le groupe suisse SGS, numéro un mondial de l'inspection et de la certification de produits, qui a annoncé l'acquisition d'un laboratoire allemand, SIT Skin Investigation and Technology Hamburg, a pris 1,51% à 2.352,00 francs suisses. Du côté des bancaires, UBS a gagné 1,45% à 17,48 francs suisses et Credit Suisse 1,10% à 16,48 francs suisses. A Bruxelles, l'indice Bel-20 a repris 1,08% à 3.918,18 points. Toutes les valeurs ont terminé dans le vert, sauf l'immobilière Cofinimmo (-0,86% à 103,60 euros). Parmi les valeurs qui se sont illustrées, le groupe minier Umicore a bondi de 6,13% à 46,78 euros, dans la foulée de ses bons résultats, et Galapagos de 4,42% à 92,70 euros.
 
Wall Street moins fébrile
Wall Street a terminé en nette progression lundi, démarrant la semaine en force après une lourde chute la semaine dernière, soutenue par la forte progression des cours d'Apple et Boeing. Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a pris 1,70%, ou 410,37 points, à 24.601,27 points.  Le Nasdaq a avancé de 1,56%, ou 107,47 points, à 6.981,96 points.
L'indice élargi S&P 500 a progressé de 1,39%, ou 36,45 points, à 2.656,00 points.
"L'oeil du cyclone est derrière nous. Les marchés ont montré des signes solides et ont maintenu leurs gains durant toute la séance", a réagi Peter Cardillo de First Standard Financial.
Locomotives de Wall Street, les membres du Dow Jones, Apple (+4,03% à 162,71 dollars) et Boeing (+3,30% à 343,80 dollars), ont porté cette progression.
"Le marché revient à des considérations plus fondamentales, les résultats d'entreprises sont bien orientés et nous attendons des données économiques fournies cette semaine", a noté William Lynch, de Hinsdale Associates.
La présentation par Donald Trump de son grand plan d'infrastructures a en outre dynamisé les secteurs de l'industrie et des matériaux, tous deux affichant de fortes hausses au sein de l'indice S&P 500 (+1,57% et +2,09%).
Selon ce plan qui nécessite l'approbation du Congrès, l'Etat fédéral devrait consacrer 200 milliards de dollars sur la décennie pour améliorer routes, autoroutes, ponts et même construire des réseaux numériques à large bande, sur un total compris entre 1.500 et 1.700 milliards de dollars.
 
Pétrole en hausse 
Par ailleurs, "le marché obligataire s'est affaibli durant la séance, ce qui a libéré la voie aux actions", a noté M. Cardillo.
Après être monté dans la nuit à un plus haut depuis quatre ans à 2,893%, le taux de rendement des bons du Trésor à 10 ans se stabilisait à 2,855%, contre 2,851% vendredi soir, tandis que celui à 30 ans baissait à 3,144%, contre 3,160% vendredi.
La première hausse en six séances des cours du pétrole à New York a également permis aux valeurs du secteur de l'énergie au sein du S&P 500 (+1,65%) d'avancer.
Wall Street a ainsi repris une partie des pertes cumulées la semaine dernière, où le violent retour de la volatilité sur les marchés avait fait vivre à l'indice Dow Jones sa plus forte chute depuis début 2016 avec -5,2%.
Sur le front des valeurs, Amazon a fortement avancé (+3,48% à 1.386,23). Le groupe aurait l'intention de licencier plusieurs centaines de collaborateurs au sein de son siège de Seattle et privilégier de nouveaux recrutements parmi ses branches en croissance, à l'image de l'assistant vocal Alexa, selon la presse américaine.
Le câblo-opérateur américain ComCast (-0,08% à 38,54 dollars), qui avait jeté l'éponge en décembre dans la course au rachat d'une partie du groupe 21st Century Fox (+1,88% à 36,40 dollars), envisagerait de relancer son projet d'acquisition bien que Disney (+0,29% à 103,39 dollars) soit déjà sur les rangs, selon la presse américaine.
Le groupe de défense General Dynamics a reculé (-1,21% à 209,53 dollars) suite au rachat du spécialiste des services informatiques CSRA qui, lui, a bondi de 31,05% à 40,39 dollars. Le montant de la transaction est de 9,6 milliards de dollars.
Ford a progressé (+1,61% à 10,70 dollars) après avoir annoncé qu'il allait augmenter ses objectifs de production de deux véhicules de type SUV d'environ 25%.
Ilyas A.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Complexe de la navigation arienne Tamanrasset : Un contrat algro-espagnol pour l'acquisition d'quipements
21e journe de la Ligue 1 Mobilis: Le CSC respire, le MCO confirme
Bourses Les actions europennes terminent la semaine sans direction
Projet d'accord UE-Maroc paraph en janvier : Le Polisario n'a "pas t consult"
Toujours en progression : Le ptrole reste influenc par la baisse des stocks amricains
 
 
 
Un dialogue permanent dans un cadre ...
Si l'opposition, dont certains chefs se sont montrés solidaires est des " alliés " bien affichés des acteurs de la protesta, c'est qu'on ...
   
  Lire la suite
 
 
Les torches de la nuit
 
Toutes les mesures sont prises pour garantir le droit  constitutionnel à l'enseignement de nos enfants. Ce principe rappelé jeudi ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous