Lundi 26-10-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Omra durant Le Ramadhan : Les prix de la prestation sont exorbitants !
 
 
Mise à jour : 30-05-2016
 
Ceux qui comptent se rendre aux Lieux Saints de l'Islam, les endroits auxquels l'islam voue la plus grande importance, durant le mois de Ramadhan prochain afin de faire une Omra en cette période équivalente à un Hadj, seront dans l'obligation de puiser dans leurs économies pour faire face à la hausse des prix fulgurante par rapport à l'an dernier.
En effet, le séjour le moins cher durant la première quinzaine de ce mois sacré est estimé à pas moins de 200 000 DA, alors que la deuxième quinzaine de Ramadhan coûtera environ 260 000 DA (et encore dans des hôtels se situant à plus de 1000 m de la mosquée de la Mecque). 
Selon des indiscrétions, il est affirmé, que le prix de la Omra cette année, durant le mois de ramadhan, est estimé à partir de 200 000 DA, indiquant que le montant de la prestation fixé par certaines agences de voyage, ne comprend pas le prix du billet d'avion, ce dernier étant évalué à dix millions de centimes. Alors que l'année dernière le montant variait entre 180 000 DA et 240 000 DA. Ce qui fait une hausse de 20 000 dinars au minimum dans la même période. Il faut dire que la Omra demeure assez chère pour les petites bourses. Ceci, sachant qu'aucune promotion n'est prévue, au fur et à mesure que le nombre de demandes ne cesse d'augmenter. Notre source affirme que la hausse des prix est justifiée, tant que les tarifs des établissements hôteliers en Arabie Saoudite enregistrent une hausse, à la suite de la dépréciation de l'Euro ces derniers temps. 
En outre, et en raison de travaux que connaît la Mecque, les autorités saoudiennes ont diminué le nombre de visas des hadjis, octroyés pour l'Algérie. 
Selon des informations, cette année environ 30 000 Algériens pourront se rendre dans ce pays pour s'acquitter de ce devoir religieux. Si environ 20 000 pèlerins seront transportés par l'Office national du Hadj et de la Omra et quelque 3 000 par le Touring Club d'Algérie, le reste trouvera des difficultés pour ''dénicher'' une agence de voyage. Chaque année, des citoyens se plaignent des prestations offertes par ces privés. Il y a même des cas où c'est carrément l'ONHO qui est venu au secours de pèlerins abandonnés et livrés à eux-mêmes. Il faut dire aussi que les tarifs du hadj actuels, assez élevés, n'encouragent pas les agences dont beaucoup évitent ce "marché". Par contre, certains les professionnels saoudiens ne veulent pas subir cette baisse, et la répercutent donc sur les prestataires étrangers, qui, difficile à croire, prennent en charge une partie de cette hausse et n'en répercutent qu'une partie sur les pèlerins (sinon les prix auraient augmenté cette année 2016, de plus de 10%). A titre d'info, en Arabie Saoudite,  1 euro s'échangeait contre 4 ryals au maximum. Enfin, et c'est une conséquence du point précédent, les prix des billets d'avion ont eux aussi connu une hausse (augmentation du prix du pétrole, taxes aéroportuaires 
en hausse …).
 
La chute du dinar est impliquée 
Selon un homme habitué à effectuer le voyage pratiquement chaque année, les prix de la Omra sont quasiment les mêmes partout dans le monde, il est inconcevable de penser que toutes les agences du monde se soient mises d'accord pour fixer les mêmes prix à leurs clientèles, c'est là aussi une preuve que les prix sont influencés, dans une grande proportion, par des considérations externes", a-t-il confirmé. On a vu que la principale raison était due aux prix de l'hôtellerie saoudienne, mais il y a 2 autres raisons indirectes.
La baisse spectaculaire des cours du dinar qui est en chute libre (et de quasiment toutes les monnaies fiduciaires du monde). Une chute vertigineuse qui a atteint en l'espace de 6 mois plus de 30 %. En effet, au cours des six premiers mois de cette année 2016, notre monnaie nationale a perdu au moins 30% de sa valeur face au dollar américain ; d'ailleurs, cette dépréciation du dinar est expliquée par le différentiel d'inflation et les tensions sur les marchés des changes. 
Il est à signaler, que la valeur du dinar est en relation avec les cours du prix de l'or noir. C'est là un élément incontournable tant qu'il n'y a pas un autre moyen d'exportation hors hydrocarbures qui pourrait rééquilibrer réellement la balance de l'économie nationale. 
Le dinar n'existe pas sur le plan des échanges impactant la balance des paiements. Lorsque l'on constate la chute de la monnaie algérienne, ce n'est pas le dinar qui chute mais nos réserves en devises par suite de l'augmentation des importations. 
Mohamed Wali
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Relations algro-chinoises : Renforcement de la coopration dans les domaines industriel et minier
 
Le Ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, s'est entretenu, hier,  avec Monsieur WANG Yong, Conseiller d'Etat de la République Populaire ...
Voir détail
   
Sisme de Mihoub (Mda) : La population secoue en plein sommeil
 
Vingt-huit (28) personnes ont été blessées, dont trois sont dans un état grave, suite au séisme qui a secoué dans la nuit de samedi à ...
Voir détail
   
Sellal depuis Tizi-Ouzou : "Le secteur priv doit s'orienter vers les grandes spcialits"
 
Le Premier ministre Abdelmalek Sellal, qui a effectué hier une visite de travail dans la wilaya de Tizi-Ouzou, 
a procédé au chef-lieu de ...
Voir détail
   
Le SG de l'Agence nationale de promotion des exportations : Constitution d'une cellule de suivi charge d'aplanir les contraintes bureaucratiques
 
Estimant qu'il faut du temps pour que des activités d'exportations parviennent à leur vitesse de croisière, Hocine Boubtina, secrétaire ...
Voir détail
   
Processus de paix en Palestine : Appel une action arabe "commune"
 
Dans une allocution prononcée à l'occasion de la réunion extraordinaire du Conseil 
ministériel de la Ligue arabe, samedi au ...
Voir détail
   
Baccalaurat 2015/2016 : Plus de 800 000 candidats face leurs comptences
 
C'est hier donc que les bacheliers à travers le territoire national se sont présentés aux centres d'examen pour passer l'épreuve du ...
Voir détail
   
Dcs de Chawki Mostefei : L'Algrie perd une grande personnalit politique
 
A l'âge de 96 ans, Chawki Mostefai, personnalité politique et historique de la guerre de libération nationale, est décédé samedi soir ...
Voir détail
   
Afin de surmonter les dfis et les enjeux du moment : Une rponse la situation actuelle
 
La classe politique nationale continue à ne pas s'apercevoir encore clairement du but et des objectifs dans tous leurs détails en ce qui concerne la phase difficile ...
Voir détail
   
 
 
Centre universitaire de Mila: Les activits scientifiques renouent ds la venue du nouveau directeur
Russie: Moscou accuse l'Occident de vouloir faire de la Russie un " paria" en Antarctique
Chirurgie scoliotique : 23 enfants oprs rcemment Oran
Nouveau coronavirus SARS-CoV-2 provoquant le Covid-2019 : Des chercheurs expliquent pourquoi le SARS-CoV-2 se rpand mieux que le coronavirus de 2003
Selon le prsident Erdogan : L'Europe prpare sa propre fin"
 
 
 
Atteindre un taux de 70% de ...
Le groupe public Naftal ambitionne d'atteindre le taux de 70% des stations-service proposant le Sirghaz d'ici les 5 prochaines années, a indiqué son ...
   
  Lire la suite
 
 
Le peuple souverain exalt et magnifi est appel agir ...
 
Il est évident à la veille du référendum constitutionnel du 1er novembre prochain que le chef de l'Etat revient sur les ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous