Jeudi 26-11-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Tourisme: Un potentiel à Djanet qui attend d'être mis en valeur
 
 
Mise à jour : 09-11-2016
 

Au cœur du Grand-sud algérien et au pied du plateau du Tassili N'Ajjer, la ville de Djanet recèle des atouts inestimables pour s'imposer comme une destination touristique par excellence pour peu que les capacités d'accueil y soient améliorées et les structures de loisirs et de distraction implantées. Un paysage fascinant par sa diversité, une flore et une faune uniques et une culture millénaire: la plupart des tours opérateurs misent sur cette oasis enchanteresse pour promouvoir le tourisme saharien à l'instar de l'office national du tourisme (ONAT) qui a organisé récemment une visite au profit des journalistes qui les a conduits à la découverte de la richesse touristique de cette ville ancestrale et de son patrimoine architectural, artistique et ethnique. Avec ses dunes infinies d'où émergent des massifs de roches multiformes et multicolores renfermant d'antiques gravures rupestres, ses palmeraies verdoyantes, Djanet offre au visiteur un festival de paysages sublimes et des sites d'une rare beauté et d'une valeur universelle exceptionnelle.
De Dider à Tassat, passant par Iherir, Admer et Tigharghart, l'oasis présente des hauts lieux de l'art rupestre dans une splendide fresque faite de forêts de roches, de gorges spectaculaires et d'un espace riche d'une végétation et d'une faune variées où les oueds sont peuplés de poissons. Il n'est donc pas fortuit que la vallée d'Iherir soit classée à la fois patrimoine mondial (Unesco 1982), réserve de l'homme et de la biosphère (Unesco 1986) et zone humide d'intérêt mondial (convention de Ramsar 2001).
La destination Djanet, où les touristes ont droit au plus beau coucher de soleil, est commercialisée en circuits organisés autour de thèmes culturels, religieux, historiques, scientifiques, sportifs et écologiques.
Sur le rocher de Tigharghart par exemple, la gravure de la vache qui pleure raconte, selon la légende, comment ce mammifère a perdu ses petits en raison de la sécheresse.
D'autres dessins rupestres, remontant à l'ère préhistorique, sont le témoin d'une activité humaine et économique millénaire ayant marqué la région.
"La promotion du produit touristique est tributaire de la capacité de transformer les potentialités touristiques des régions du sud, de l'état brut à des offres et à des produits de grand standing", a indiqué à l'APS le directeur général de l'ONAT, Mohamed Chérif Slatnia, soulignant la nécessité de réaliser des structures d'hébergement et des espaces de distraction et de loisirs au profit des visiteurs".

Six nouveaux projets pour régler le problème de l'hébergement
En vue de remédier au manque important en structures, 6 projets touristiques seront réalisés dans la zone d'expansion touristique (ZET) de Tigharghart, d'une superficie de 8.600 hectares dont 10 hectares ont été déjà réaménagés, a affirmé le directeur du tourisme et de l'artisanat de la wilaya d'Illizi, Samir Philipone.
Au niveau de ce site, M. Philipone a annoncé que six nouveaux hôtels 5 étoiles seront réalisés d'une capacité de 1.600 lits, outre la création de 3.260 nouveaux emplois.
Le directeur du tourisme a mis l'accent sur la nécessité de remédier à ce manque, à travers le soutien de l'investissement dans la région, en vue de promouvoir le tourisme interne et d'assurer un meilleur accueil aux touristes étrangers, surtout que Djanet ne dispose que de trois hôtels et d'une seule résidence relevant de l'ONAT, outre 4 maisons de jeunes.
Cette ville compte 33 agences de tourisme et de voyages désirant conquérir les touristes algériens et étrangers, en assurant des services exclusifs au tourisme sahraoui notamment des nuitées sous les tentes et des repas en plein air au coeur du Tassili pour faire connaître le style de vie des Touaregs, déguster le thé local et écouter la musique de l'Imzad, classée patrimoine culturel humain mondial par l'Unesco, a-t-il expliqué.
Ces agences misent sur les fêtes traditionnelles de la région pour relancer le tourisme local notamment la fête de la "Sbiba" organisée à "Achoura" (10ème jour de Moharrem) et les fêtes de fin d'année, outre la relance de l'artisanat en particulier la confection des tenues traditionnelles, les bijoux terguis la maroquinerie et les instruments de musique.
Nesrine Gh.

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Education : Promouvoir l'école algérienne pour assurer la réussite de l'élève
 

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, a affirmé lundi à Ouargla qu'un travail se fait actuellement pour promouvoir l'école ...

Voir détail
   
Sécurité des frontières : Des rencontres d'études au profit du personnel des douanes
 

Des rencontres d'études sur la surveillance et la sécurisation des frontières au profit des officiers et agents des douanes, seront organisées par la ...

Voir détail
   
Coopération algéro-malienne: Sellal et Sidibe en parlent
 

Selon un communiqué des services du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, ce dernier a reçu hier à Alger, le président de l'Assemblée nationale de ...

Voir détail
   
Aquaculture : Vers la création de fermes d'engraissement de thon
 

M. Omar Kaddour, directeur de la pêche maritime et océanique auprès de de ministère de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche ...

Voir détail
   
Algérie-Afrique du Sud : Les relations économiques ne sont pas à la hauteur des relations historiques des deux pays
 

L'ambassadeur de la République d'Afrique du Sud en Algérie, Dlomo Dennis, a estimé lundi à Batna que les relations économiques entre ...

Voir détail
   
Le Forum africain d'investissement d'Alger: L'Afrique un marché prometteur pour la production locale
 

L'Algérie s'est engagée dans une nouvelle stratégie économique, celle qui consiste à trouver des marchés internationaux afin de ...

Voir détail
   
 
 
Crise libyenne : Les Nations unies saluent la réunion d'unification du Parlement libyen
Khenchela : raccordement "prochain" de 450 foyers au réseau de gaz naturel
Tunisie: La microfinance creuse le fossé de la pauvreté en Tunisie…
Jijel: près de 2 millions de tonnes de clinker exportées depuis début 2020 à partir du port Djen Djen
Port d'Annaba : exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine
 
 
 
Attar condamne l'attaque contre des ...
Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar, a réagi mardi à l'attaque contre des installations pétrolières près de Djeddah, en Arabie ...
   
  Lire la suite
 
 
Infâme rumeur
 
Le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune " répond au traitement dans le cadre du protocole sanitaire ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous