Vendredi 25-09-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Internationnal  
 
 
 
Frappes At-Tanf (Syrie) : Les tats-Unis intresss par le contrle du ptrole syrien
 
 
Mise à jour : 12-06-2017
 
Les récentes frappes aériennes contre les forces pro-Assad à At-Tanf, effectuées par la coalition anti-Daech, laissent penser que les États-Unis ne souhaitent pas voir Damas contrôler la région de Deir ez-Zor qui est riche en pétrole, estime le sénateur russe Igor Morozov. Par ses frappes contre une position de l'armée syrienne à At-Tanf, les États-Unis pourraient donner le signal à Damas qu'ils sont intéressés par le contrôle des champs pétroliers du pays, a déclaré à Sputnik Igor Morozov, membre du comité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) pour les affaires étrangères.
" Une frappe des États-Unis et de la coalition contre les forces progouvernementales syriennes peut être liée au fait que les Américains sont préoccupés par l'approche des partisans de Bachar el-Assad à Deir ez-Zor, une région riche en gisements de pétrole et que l'Occident voudrait contrôler ", a déclaré le sénateur.
Selon lui, si ces hypothèses sont vraies, les partisans de Bachar el-Assad devront changer leur stratégie militaire.
" Soit ils répondent aux États-Unis et à la coalition par les systèmes de défense antiaérienne, soit ils rendent une partie de leur territoire aux Américains et à leurs fantoches de l'opposition", a-t-il indiqué.
Il a également souligné que la politique actuelle américaine n'avait guère changé depuis l'intervention en Irak.
" Il semble que les États-Unis poursuivent la même politique, comme c'était le cas en Irak. Cela signifie non seulement la destruction du droit international mais aussi de l'ordre mondial. Les États-Unis continuent à détruire la paix, en défendant leurs intérêts nationaux ", a conclu Igor Morozov.
L'aviation de la coalition menée par les États-Unis a frappé jeudi soir un convoi pro-Assad en Syrie, dans la zone d'At Tanf, à proximité de la frontière avec l'Irak et la Jordanie. Se trouvant dans la zone de désescalade établie, le convoi a été perçu comme " un danger pour les forces de la coalition ", selon le Pentagone.
Selon un représentant de la coalition américaine, la colonne visée par les frappes comportait des chars, des véhicules blindés, ainsi que de l'artillerie. Le convoi n'aurait pas répondu aux avertissements visant à l'empêcher de s'approcher trop près des forces de la coalition.
R. I.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Zone euro : La BCE fait un petit pas vers la fin de l'argent bon march
 
La Banque centrale européenne (BCE) a envoyé jeudi quelques signaux suggérant une sortie de sa politique d'argent très bon marché, mais ne ...
Voir détail
   
Toujours en recherche de majorit : Les lgislatives affaiblissent May
 
La Première ministre britannique Theresa May, affaiblie par son revers aux élections législatives, était toujours à la recherche d'une ...
Voir détail
   
Torture par les militaires irakiens : Les USA ferment les yeux sur le recours
 
La chaîne RT a publié vendredi 9 juin de nouvelles preuves de violations des droits de l'homme en Irak, où des militaires torturent et battent les personnes ...
Voir détail
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous