Mardi 17-10-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Maghreb  
 
 
 
Libye : L'UNESCO appelle protger le site archologique de Sabratha des violences
 
 
Mise à jour : 25-09-2017
 
L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a déclaré avoir été informée par plusieurs sources que les opérations militaires étaient en train de s'intensifier aux abords et sur le site archéologique libyen de Sabratha, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial depuis 1982.
Compte tenu de la situation, la directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a appelé vendredi toutes les parties en présence à mettre un terme aux violences et à garantir la protection "du patrimoine culturel inestimable" de Sabratha, notamment du musée archéologique. "J'appelle toutes les parties à assurer la sauvegarde du patrimoine culturel unique de Sabratha. J'en appelle à tous pour que les sites du patrimoine culturel et leurs environs immédiats ne soient pas pris pour cible ou utilisés à des fins militaires, conformément aux dispositions de la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé", a déclaré la directrice générale de l'UNESCO.
"Le patrimoine libyen est l'expression d'une mémoire commune du pays et sa protection est un élément clé de la réconciliation nationale, de la résilience et d'une paix durable. Le patrimoine culturel doit rester en dehors des conflits", a ajouté Mme Bokova.
"L'UNESCO s'engage à travailler avec tous les professionnels de la culture en Libye pour renforcer les mesures d'urgence en faveur de la protection du patrimoine culturel et permettre d'évaluer, de documenter et d'assurer un suivi du patrimoine. Nous ne ménagerons pas nos efforts pour aider les Libyens à protéger leur patrimoine, source de dignité et de confiance pour l'avenir de tous les Libyens", a poursuivi la directrice générale de l'UNESCO.
Comptoir phénicien drainant les produits de l'Afrique intérieure, le site archéologique de Sabratha fit partie de l'éphémère royaume numide de Massinissa avant d'être romanisé et reconstruit aux IIe et IIIe siècles.
Rappelons que le pays se trouve dans une situation sécuritaire critique après la chute de Mouamar Kadhafi, ce qui a ouvert la porte aux groupes terroristes de s'imposer dans ce pays nord-africain.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Selon Berkani : Impratif de moderniser le systme de sant national
Bourses : Les Places montent en Europe
Brsil : Les petits exploitants de l'Amazonie en pril
Amendement de la loi sur les hydrocarbures : La finalisation des premires moutures est prvue pour juin 2018
Introduction de la finance islamique dans le domaine bancaire Le processus du lancement des banques islamiques en marche
 
 
 
Le destin de tout pays
Pouvons-nous  avancer l'idée aujourd'hui que la politique interne mise en place dans les pays arabes et chez nous-autres n'a pu amener l'idéologie ...
   
  Lire la suite
 
 
S'en prendre l'arme n'est jamais signe de force
 
Si certaines sirènes se doublent aujourd'hui de la rage hystérique de n'avoir pas pu, malgré les tentatives, ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous