Lundi 11-12-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Maghreb  
 
 
 
Sahara Occidental : La coexistence avec le Maroc est "inluctable"
 
 
Mise à jour : 07-12-2017
 
Le chef de la diplomatie sahraouie, Mohamed Salem Ould Salek a affirmé que le sommet UA-UE tenu à Abidjan (Côte d'Ivoire) a démontré que la coexistence entre la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et le Maroc était "inéluctable", soulignant que l'Union européenne doit se conformer à la légalité internationale et convaincre l'occupant marocain de la nécessité de respecter ses frontières reconnues à l'échelle internationale et mettre fin à l'occupation du Sahara occidental.
Lors d'une conférence de presse animée mardi au siège de l'ambassade de la RASD, M. Ould Salek a indiqué que le sommet UA-UE tenu fin novembre à Abidjan "a démontré que la coexistence entre la RASD et le Maroc était inéluctable", ajoutant que l'Europe, en tant que continent voisin, était le premier concerné (après l'Afrique) par les questions de paix et de sécurité dans la région mais aussi le premier à en subir l'impact. Ainsi, a-t-il poursuivi, "l'UE est appelée à convaincre l'occupant marocain de la nécessité de respecter ses frontières reconnues à l'échelle internationale et de mettre fin à l'occupation du Sahara occidental, de même qu'elle doit se conformer à la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) sur l'interdiction de conclure des accords avec le Maroc incluant les territoires sahraouis occupés pour le pillage des ressources du peuple  sahraoui. L'UE doit "amener le Maroc à mettre fin à son occupation des territoires sahraouis et permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit inaliénable à l'autodétermination", a estimé M. Ould Salek, appelant l'UE "à ne pas  rester impassible devant les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et les graves violations perpétrées par le Maroc à l'encontre du peuple sahraoui". Le chef de la diplomatie sahraouie a affirmé que "le président français Emmanuel Macron appartient à la génération de Français pétris des principes de la République et non à celle souffrant du complexe du colonisateur", estimant qu'aux yeux des dirigeants sahraouis, il reste le premier président français capable de contribuer à l'arrêt des agressions répétées contre le peuple sahraoui".
 
Le Sommet d'Abidjan a prouvé que la RASD est une réalité indéniable
Le sommet d'Abidjan UA-UE a donné la preuve que la RASD était une réalité indéniable. "Le Maroc et la France se sont rendus compte que la RASD, membre fondateur de l'UA, ne peut être ignorée ou écrasée, car c'est un pays africain authentique. "La RASD a pris part, en effet, à la 5e session du sommet UA-UE, en dépit des manoeuvres des lobbies et des fortes pressions exercées sur le pays hôte", a-t-il soutenu, rappelant que "le sommet n'aurait pu en aucun cas se  tenir sans la RASD, c'est la volonté du peuple et la décision de l'UA". M. Ould Salek a rappelé que lors des travaux du sommet " le président Brahim Ghali s'est assis face à face avec  Mohamed VI, Emmanuel Macron et Mariano Rajoy (Premier ministre espagnol) dans la même salle et à la même  table pour examiner le même ordre du jour avec les chefs d'état et de gouvernement africains et européens et pour adopter les décisions et les recommandations qui portent sur les relations entre les deux continents et les questions de développement, de la jeunesse, de l'émigration, de la sécurité et de la paix". Il a affirmé que "l'Afrique a triomphé et prouvé que l'UA n'admet d'autres principes que celui des relations équilibrées et des intérêts communs".
Le ministre sahraoui des Affaires étrangères a ,en outre, souligné que le Sommet d'Abidjan se veut une victoire pour l'Union européenne (UE) qui n'a pas tenu compte de la position française en faveur de l'occupation.
Les délégations de la majorité des pays de l'UE se sont réjouies de la présence de la délégation sahraouie, a-t-il dit.
Le Sommet historique d'Abidjan, a souligné le ministre sahraoui, doit constituer ce pont qui consacre les efforts européens, collectifs et individuels, en faveur de la décolonisation du Sahara occidental.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Nord Stream 2 : Agneau immol sur l'autel politique?
Paradis fiscal en Tunisie : "Derrire cet acharnement, la France et l'Italie"
99e runion du conseil ministriel de l'OPAEP : M. Guitouni s'entretient avec son homologue gyptien
Commerce: Les prix de la volaille toujours en hausse
Culture de la pomme de terre : Rempart contre la guerre
 
 
 
Des pouvoirs fictifs
Dans un contexte où il est devenu apparent que la classe politique supérieure n'a jamais été unie, contrairement au slogan qui n'en était ...
   
  Lire la suite
 
 
Manifestations du 11 dcembre 1960 : une leon terrible ...
 
Les manifestations organisées dans presque tous les villes et villages d'Algérie en ces jours du 09 et 11décembre 1960, pour ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous