Dimanche 25-06-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Banque Mondiale La croissance de l'Algrie revue en hausse
 
 
Mise à jour : 12-01-2017
 

Dans son rapport semestriel sur les perspectives économiques mondiales publié à Washington, la Banque Mondiale a relevé le taux de croissance de l'économie algérienne en 2015 de 1,0 % à 3,9% contre 2,9% projetés en juin dernier, en anticipant un ralentissement de la progression du PIB pour 2017 en raison de la baisse des cours de pétrole.
Pour 2016, l'économie algérienne s'en est très bien sortie en maintenant une croissance soutenue malgré la baisse des cours de pétrole qui a réduit ses recettes à l'exportation.
Selon les pronostics ajustés de la BM, la croissance du Pib de l'Algérie devrait s'établir à 3,6% en 2016 contre 3,4% prévus en juin dernier soit 0,2% de plus, une progression qui reste soutenue grâce à l'entrée en production de plusieurs projets gaziers et la solidité de l'activité hors hydrocarbures.
A court terme, la  BM table sur un ralentissement de la croissance de l'économie algérienne à l'instar de celles des pays exportateurs de pétrole de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena).
La croissance du Pib devrait s'afficher en baisse à 2,9% en 2017, à 2,6% en 2018 et à 2,8% en 2019, selon les mêmes projections. L'institution de Bretton Woods attribue ce ralentissement à "la réduction des dépenses dans les travaux publics et au  report de la mise en œuvre de la réforme fiscale et des subventions",  malgré "les pressions budgétaires aiguës".
Pour autant, la BM qui a souligné la nécessité de mener ces réformes au regard de leur impact positif sur les finances des pays de la région Mena, a explicitement reconnu les difficultés de mettre en œuvre de telles mesures.
Le constat de la BM sur la région Mena a appuyé la position de l'Algérie qui a maintenu sa politique sociale malgré la baisse des cours de brut qui a largement pesé sur les recettes de l'Etat.
Le ministère des Finances algérien a réitéré à maintes reprises qu'il n'allait pas renoncer à cette politique tant qu'il n'a pas mis en place un système de subvention efficace en mesure de protéger les plus vulnérables.
"Dans toute la région Mena, les profondes réformes à l'horizon pourraient déclencher le mécontentement parmi les populations qui dépendent du soutien du gouvernement pour certains produits et services", relève la BM dans son rapport. Et d'affirmer que ces réformes pourraient avoir "de possibles retombées négatives sur la confiance, l'investissement étranger et la croissance", d'où la nécessité de les appliquer progressivement.
La BM cite le cas de l'Egypte où les autorités sont "réticentes" à poursuivre la mise en œuvre de la réforme de subvention des carburants en raison "du risque politique" qui peut y résulter. Elle constate que "la réponse sociale à la réforme des subventions au Moyen-Orient et en Afrique du Nord au cours de ces dernières années était mitigée".
"Dans certains pays, le processus a été marqué par des protestations vigoureuses. Dans d'autres, les mesures de compensation (de la suppression des subventions) comme les transferts sociaux ciblés ont été accueillies dans le calme". La BM explique dans le chapitre du rapport consacré à la région Mena que plusieurs mesures pourraient soutenir l'investissement dans cette région qui a été secouée par la baisse des cours de pétrole et l'instabilité politique.
Elle précise  que la réduction des subventions opérée depuis 2014 par plusieurs pays  de la région représente une opportunité pour augmenter l'investissement public dans les infrastructures, la santé et l'éducation.
La BM recommande à cet effet de réduire les dépenses salariales élevés du secteur public qui devraient être affectées, selon elle, à l'investissement et à l'amélioration de la gouvernance.
L'investissement dans les infrastructures contribue fortement à la création d'emploi, ajoute la BM, citant en cela une étude réalisée sur les pays importateurs de pétrole de la région qui a fait ressortir qu'un milliard de dollars investi dans les infrastructures pourrait créer 110.000 emplois.
Malika R.

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
CAN 2017 : L'Algrie s'impose face la Mauritanie en amical (6-0)
 

La sélection algérienne de football s'est imposée face à son homologue mauritanienne sur le score de 6 buts à 0, en match d'application ...

Voir détail
   
La dette externe de l'Algrie : Elle s'levait 307,48 millions de dollars
 

Le directeur général du Trésor, M. Fayçal Tadinit a fait savoir lors de son audition par la Commission du budget et des finances à ...

Voir détail
   
Sur les 11 premiers mois 2016 : La facture des mdicaments en hausse de 5%
 

La facture d'importation des produits pharmaceutiques a augmenté de plus de 5% au cours des onze (11) premiers mois de 2016 par rapport à la même période ...

Voir détail
   
Benghabrit prevoit : Une plus grande clarification des sujets du baccalaurat
 

Dans une interview à Arabie, la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, a indiqué que le baccalauréat 2017 verra une "plus grande" ...

Voir détail
   
Dispositions particulires applicables au SG de la commune : Leur dcret excutif publi au Jo
 

Le décret exécutif n° 16-320 du 13 décembre 2016 portant dispositions particulières applicables au Secrétaire Général de la commune ...

Voir détail
   
Algrie-Hongrie : Volont d'ouvrir de nouvelles perspectives de coopration
 

Dans le cadre  de l’approndissement des relations algéro-hongroises, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu, le ministre hongrois des Relations ...

Voir détail
   
Commerce : La hausse n'a pas touch tous les prix
 

Depuis qu'on a parlé de la loi de Finances 2017, le citoyen algérien n'a pas caché ses préoccupations et ses craintes quant à une hausse ...

Voir détail
   
Consommation lectrique : Mesures de soutien aux mnages et entreprises des rgions sud d'Algrie
 

La population du sud du pays bénéficie,  depuis le début de cette année, d'une baisse conséquente de la facture ...

Voir détail
   
 
 
Bourses : Les places europennes oscillent au gr du prix du ptrole
Commerce illgal du phosphate du Sahara occidental : Une socit britannique met fin ses activits
Financement de l'conomie nationale : Le PPP et la modernisation des banques parmi les solutions
limination de la discrimination raciale de l'ONU : L'Algrien Noureddine Amir rlu au Comit
Brexit : Les partenaires de May optimistes sur l'avenir de l'UE
 
 
 
Ecart entre ce qui est dit et ce qui ...
Il apparaît que tous les programmes mis en œuvre n'aboutissent-ils pas conformément aux objectifs tracés par les orientations présidentielles ...
   
  Lire la suite
 
 
Choix et orientations conomiques
 
Au stade actuel, le développement socio-économique du pays s'apprécie davantage en termes de dialectique et de dynamisme ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous