Jeudi 23-02-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Coopration Algro-saoudienne : L'Algrie demeure un terrain favorable aux investissements
 
 
Mise à jour : 16-02-2017
 

Un travail remarquable celui qui se fait dans le cadre de la coopération Arabo-Arabe, notamment entre l'Algérie et les pays arabes membres de l'Organisation des pays exportateurs du pétrole, bien évidemment, le  succès de l'OPEP dans son combat de maintenir les cours du pétrole,  est forcément  le résultat d'une interconnexion permanente entre l'Algérie et plusieurs pays arabes membres de l'organisation, à savoir la Libye,  les Émirats arabes unis, l’Irak, le Qatar, et l'Arabie saoudite.
Néanmoins, le gouvernement algérien compte sur cette alliance, plus précisément la coopération bilatérale entre l'Algérie et l'Arabie-Saoudite, afin de surmonter les défis de sa politique économique, adoptée dans le cadre de la diversification de l'économie nationale, et dans l'objectif de booster les échanges commerciaux entre les deux alliés. A cet effet, le ministre saoudien du Commerce, Madjid Ben Abdallah Al Qasabi, a affirmé avant-hier soir à Alger que le climat des affaires en Algérie était favorable aux investissements, appelant les hommes d'affaires de son pays à saisir les opportunités offertes de partenariat avec leurs homologues algériens notamment dans les secteurs stratégiques. "Plusieurs opportunités s'offrent à la coopération bilatérale, nous avons perçu un nouveau modèle et un climat d'affaires encourageant que nous allons exploiter au profit de notre partenariat", a soutenu le responsable saoudien à son arrivée à l'aéroport international Houari Boumediène.
M. Qasabi, dont la visite à Alger s'inscrit dans le cadre de la tenue, jeudi, de la 12e Session de la commission mixte algéro-saoudienne, a été reçu par le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb. Le responsable saoudien a indiqué que plusieurs secteurs économiques intéressaient les opérateurs des deux pays. Il a cité les industries pétrochimiques, l'agriculture, les industries pharmaceutiques, le transport maritime et le tourisme. M. Al Qasabi a exprimé le vœu que des projets communs seraient retenus dans le cadre des entretiens autour de ces domaines. Quatre accords de partenariat entre des entreprises privées des deux pays, dans les domaines de la médecine, du tourisme et de l'exportation ont été adoptés mardi par le Conseil des affaires algéro-saoudien. Ces accords seront signés jeudi en marge des travaux de la 12e Commission mixte.
Le volume des échanges entre l'Algérie et l'Arabie saoudite s'est élevé en 2016 à quelque 654 millions de dollars avec une balance en faveur de l'Arabie saoudite.

Adoption de 4 projets de partenariat
 Le 10e Conseil d'affaires algéro-saoudien, tenu avant-hier à Alger, a été couronné par l'adoption de quatre accords de partenariat entre des entreprises privées des deux pays, dans les domaines de la médecine, du tourisme et de l'exportation, lesquels seront signés aujourd'hui en marge de la 12e Commission mixte algéro-saoudienne.
Le premier accord porte sur la création en Algérie d'une joint-venture spécialisée dans la maintenance et le suivi technique des infrastructures hôtelières et touristiques entre la société IRIS (industrie électronique et électroménager) et la société saoudienne Morgan.
Quant au deuxième accord, il porte sur la création en Algérie d'une joint-venture spécialisée dans l'exportation des fruits et légumes entre la société Nafaa boissons et la société saoudienne Agat. Dans le domaine de la santé, la signature de deux mémorandums d'entente est prévue entre le Centre de diagnostic médical et la société saoudienne El Kasbi, le premier portera sur un partenariat en matière d'équipements médicaux et le deuxième sur la gestion des établissements hospitaliers via des solutions informatiques.
Ces accords seront signés jeudi en marge de la 12e commission mixte algéro-saoudienne, a-t-on appris auprès de Riadh Ammour, vice-président de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (Caci), coorganisatrice du conseil d'affaires avec le Conseil des chambres de commerce saoudien.
Une cinquantaine d'hommes d'affaires représentant plusieurs domaines, notamment le commerce, le tourisme, les services et le bâtiment ont pris part à cette réunion, visant à créer "des projets de partenariat bénéfiques pour les entreprises des deux pays et promouvoir l'investissement au niveau des relations politiques unissant les deux pays", a indiqué M. Ammour.
Soulignant l'impératif de lever les obstacles entravant la concrétisation des partenariats entre les deux parties, le même responsable a mis en exergue l'importance de faciliter les procédures d'entrée pour les hommes d'affaires.
A cet effet, le président du Conseil d'affaires, du côté saoudien Raed al Mazroue, a réitéré sa demande relative à l'ouverture d'une liaison maritime directe entre l'Algérie et l'Arabie Saoudite en vue de faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays et baisser les coûts logistiques. La coopération économique entre l'Algérie et l'Arabie Saoudite demeure très faible, a indiqué le responsable saoudien précisant que le volume des investissements ne dépassait pas 2 millions de dollars, et ce en dépit des atouts importants des deux pays dans différents domaines, notamment en agriculture, industrie, médecine et tourisme.
Tout en exprimant la disposition des investisseurs saoudiens à pénétrer le marché algérien, le même responsable a appelé les investisseurs algériens à investir en Arabie saoudite et à contribuer avec leur expérience dans la diversification de l'économie saoudienne.
Pour sa part, le président du Conseil du côté algérien, Azzedine Adoul a appelé la partie saoudienne à créer un partenariat et des investissements "réels et efficaces" en Algérie , notamment dans l'industrie manufacturière, le tourisme et les services bancaires.
A noter que le volume des échanges commerciaux entre l'Algérie et l'Arabie Saoudite a atteint en 2016 près de 654 millions de dollars, avec une balance commerciale en faveur de l'Arabie Saoudite.
L'Algérie et l'Arabie Saoudite aspirent à augmenter le volume de ces échanges et des investissements à près de 15 milliards de dollars au cours des dix prochaines années.
Hamza B.

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Baisse des prix l'importation des produits alimentaires : Les bananes et les pommes restent dsirer
 

Le ministère du Commerce a fait état que les prix à l'importation par l'Algérie des produits alimentaires et agroalimentaires ont connu une baisse ...

Voir détail
   
AADL 1 : Examen de 296 recours
 

Un total de 296 recours relatifs à la situation familiale des souscripteurs au programme de logements location-vente "AADL 2001-2002" ont été ...

Voir détail
   
Casbah d'Alger : Des contrats de travail pour 100 jeunes
 

Dans une déclaration, mercredi à l'APS, la secrétaire générale de l'Organisation nationale des promoteurs immobiliers et de l'Association ...

Voir détail
   
Autoroute Est-Ouest : Travaux de remise en tat Bouira
 

Des travaux de remise en état ont été engagés avant-hier à la section autoroutière de Benharoun (wilaya de Bouira) suite à certaines ...

Voir détail
   
Zemali affirme : L'ANSEJ exige toujours la comptence professionnelle
 

En marge du congrès constitutif du bureau de wilaya de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs, M. Mourad Zemali, directeur général de ce ...

Voir détail
   
Conseil de la nation: La composante du nouveau bureau adopte
 

Présidée par, Abdelkader Bensalah, président de cette institution, le Conseil de la nation a tenu mercredi une séance plénière, ...

Voir détail
   
Coopration policire : L'excellence des liens entre l'Algrie et l'Espagne salue
 

Lors d'une rencontre avec le Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général major, Abdelghani Hamel, le ministre espagnol de ...

Voir détail
   
Violence dans la socit : Son origine remonte longtemps
 

Un des phénomènes qui s'imposent de jour en jour, dans la société algérienne, faisant des milliers de victimes, dont des enfants des femmes et ...

Voir détail
   
Crise Libyenne : Messahel a reu une importante dlgation
 

Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel a reçu hier une importante délégation ...

Voir détail
   
 
 
Bourses : La plupart des places europennes finissent dans le vert
COURS DU BRUT : La baisse du prix de l'or noir se poursuivra
MENA Forum 2017 : Samsung Electronics atteint de nouveaux sommets au profit des utilisateurs
Sahara occidental : La diplomatie du silence ne sert rien
Restauration de la Casbah d'Alger : Prs de 100 vieilles btisses historiques menaant ruine recenses
 
 
 
En reste-t-il des certitudes ?

I l n’y a plus d’investissement politique dans l’économie, du moins au niveau des partis politiques. L’économie nécessiterait des modes ...

   
  Lire la suite
 
 
Qui croire, du discours officiel, du discours partisan?
 

L’arène politique est en train d’émettre et de forger des signes inquié- tants mais à dessein. Le gouvernement est ...

 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous