Dimanche 25-02-2018
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
L'Ambassadeur de France en Algrie assure : Le dossier mmoriel avance
 
 
Mise à jour : 14-02-2018
 
L'Ambassadeur de France en Algérie, M. Xavier Driencourt, a considéré, lundi à Constantine, que le dossier mémoriel entre l'Algérie et la France "avance discrètement ou parfois trop discrètement, mais il avance", et ce, lors d'une visite effectuée dans cette ville.
S'exprimant lors d'un point de presse, l'ambassadeur de France en Algérie, qui a rappelé que le Président français, Emmanuel Macron, aborde la question de la colonisation de "manière sereine et décomplexée", a indiqué que le dossier mémoriel entre la France et l'Algérie, enregistre "des  avancées".
Il a évoqué, à ce titre, la restitution des crânes des résistants algériens ainsi que des archives, précisant que le Président Emmanuel Macron a décidé d'avancer "rapidement" sur ce dernier sujet. Concernant le volet économique entre les deux pays, le diplomate français a considéré que le "marché algérien semble difficile, mais demeure avantageux pour les investissements français", ajoutant que "c'est surtout difficile pour les PME qui éprouvent du mal à identifier les bons partenaires". En ce sens, M. Driencourt qui a rappelé que plusieurs visites d'officiels français ont été effectuées en Algérie, a appelé à agir des deux côtés (français et algérien) pour un "partenariat durable".
L'ambassadeur de France en Algérie a, par ailleurs, évoqué le problème de l'immigration illégale qu'il a qualifié de problème "majeur que tous les pays concernés doivent régler ensemble". Au cours de sa visite à Constantine, le diplomate a visité, entre autres, les trois universités de la wilaya, l'Institut français, le palais du Bey et l'entreprise des tracteurs agricoles (ETRAG), affirmant que Constantine dispose d'un important potentiel en matière de sous-traitance qui intéresse la France.
 
Essais nucléaires de Reggane 
Mémoire déchirée et avenir compromis. 58 ans après "les crimes atomiques" (essais nucléaires) de Reggane, perpétrés par le colonialisme français, plusieurs zones autour de cette région saharienne restent encore contaminées. Depuis cette funeste date du 13 février 1960 à nos jours, les populations de Reggane portent encore les séquelles de ces essais et souffrent des aventures insouciantes et destructrices de l'empire colonial français.  
Depuis, cette zone vierge, paisible et à la nature intacte a été transformée en un espace de désolation" où l'environnement, les êtres humains, la faune et la flore ont été à jamais affectés.
L'exposition des populations à la radioactivité n'a, en effet, pas été sans conséquences sur leur état de santé. Les spécialistes ont, en effet,  dénombré  plusieurs maladies, jusque-là méconnues dans la région, notamment le cancer et la leucémie. L'environnement, lui aussi, n'a pas été épargné. L'exposition des zones oasiennes à la radioactivité, a provoqué un rétrécissement des terres agricoles ainsi qu'une baisse de débit des ressources hydriques souterraines et, dans certains cas le tarissement de puits. "La région du Tanezrouft, en est un exemple éloquent de cet état de fait, elle qui, après avoir été riche en sites verdoyants très prisés jadis par les caravanes commerciales, est devenue un vaste désert sur des centaines de kilomètres", témoignent les membres de l'association "13 février 1960" de Reggane.
A en croire, les prévisions des spécialistes, les émanations radioactives devraient perdurer pendant des milliers d'années mettant les habitants de la région en constant danger.
 
Un "crime atomique" froidement perpétré ?
Qualifier cette barbarie d'essais nucléaire, c'est tenter de décriminaliser se auteurs. Parler d'"Essais", c'est réduire l'hécatombe humaine qui s'en est suivie à "un pétard de laboratoire", insistait, ce mardi, un journaliste de la chaîne 3.
En effet, comment parler d' "essais", quand on expose sciemment des êtres humains, tels des rats de laboratoire aux rayonnements nucléaires avec toutes les conséquences que l'on sait ? C'est que dans pareil cas, il ne s'agit en rien d'une " petite expérimentation scientifique ", comme cherche à le faire admettre l'Etat français. C'est d'un "crime atomique", non assumé, à ce jour, qu'il s'agit. 
Plus d'un demi-siècle après, il est temps que les autorités de l'Héxagone reconnaissent le mal profond qu'elles ont disséminé au Sahara algérien et qu’elles prennent leurs responsabilités, toutes leurs responsabilités en faisant notamment en sorte de dédommager les populations affectées.
Celles-ci  sont, par ailleurs, en droit de réclamer que les zones où ont été entrepris les multiples tirs nucléaires fassent l'objet de sérieuses mesures de décontamination.  Cà n'est que justice.    
Lamia O.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Relations bilatrales algro-japonaises : Un intrt opportun pour investir en Algrie
 
L'ambassadeur japonais en Algérie, Masaya Fujiwara a fait part, lundi à Blida, de l'intérêt que porte son pays aux opportunités ...
Voir détail
   
Les appelant trouver des ressources " pour survivre " : Le ministre de la Communication annonce la cration d'un Fonds d'aide aux mdias
 
S'exprimant à l'occasion de la Journée mondiale de la Radio, le ministre de la Communication considère que la progression " fulgurantes " des ...
Voir détail
   
Alger-centre : Les mdecins grvistes mettent fin leur rassemblement
 
Les médecins résidents en grève depuis le mois de novembre dernier ont mis fin, lundi soir, à leur rassemblement au niveau de la Grande Poste d'Alger, ...
Voir détail
   
Le Gouverneur de la Banque d'Algrie Mohamed Loukal l'APN: La valeur du dinar a recul de plus de 15% par rapport l'euro en 2017
 
Synthèse réaliséE par : Saïd B.
Le Gouverneur de la Banque d'Algérie, Mohamed Loukal, a ...
Voir détail
   
Sonatrach : Des indices positifs sur une nouvelle dcouverte d'hydrocarbures au Niger
 
Des indices "très positifs" ont été enregistrés récemment par l'entreprise Sonatrach concernant une nouvelle découverte ...
Voir détail
   
Energies renouvelables : Les distributeurs d'quipements veulent se lancer dans la production locale
 
Plusieurs distributeurs d'équipements et fournitures électriques, rencontrés lors du Salon de l'électricité et des énergies ...
Voir détail
   
Salon international des transports et de la logistique : Zalane donne le coup d'envoi de la 5me dition
 
Le ministre des Travaux publics et des Transports, M. Abdelghani Zaâlane, a donné lundi à Alger le coup d'envoi de  la 5ème édition du ...
Voir détail
   
Tomate industrielle : Elargir l'irrigation au goutte--goutte pour dvelopper la filire
 
L'élargissement du recours au système d'irrigation au goutte-à-goutte pour la culture de la tomate industrielle a été ...
Voir détail
   
Investissement agricole : L'importance du partenariat entre oprateurs algriens et espagnols souligne
 
Lors d'une rencontre réunissant des opérateurs économiques algériens et espagnols spécialisés dans le domaine de la production agricole ...
Voir détail
   
 
 
Complexe de la navigation arienne Tamanrasset : Un contrat algro-espagnol pour l'acquisition d'quipements
21e journe de la Ligue 1 Mobilis: Le CSC respire, le MCO confirme
Bourses Les actions europennes terminent la semaine sans direction
Projet d'accord UE-Maroc paraph en janvier : Le Polisario n'a "pas t consult"
Toujours en progression : Le ptrole reste influenc par la baisse des stocks amricains
 
 
 
Un dialogue permanent dans un cadre ...
Si l'opposition, dont certains chefs se sont montrés solidaires est des " alliés " bien affichés des acteurs de la protesta, c'est qu'on ...
   
  Lire la suite
 
 
Les torches de la nuit
 
Toutes les mesures sont prises pour garantir le droit  constitutionnel à l'enseignement de nos enfants. Ce principe rappelé jeudi ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous