Mardi 11-08-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Afin de sortir de la crise que traverse le pays actuellement L'unique moyen est le dialogue constructif entre l’Etat et ses institutions
 
 
Mise à jour : 02-05-2019
 
Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah a exprimé sa conviction que "le dialogue constructif avec les institutions de l'Etat, est l'unique moyen pour sortir de la crise", a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
"Je demeure entièrement convaincu qu'adopter le dialogue constructif avec les institutions de l'Etat, est l'unique moyen pour sortir de la crise, étant conscient que le dialogue est l'un des moyens les plus civilisés et les plus nobles dans les relations humaines et la voie la plus judicieuse pour présenter des propositions constructives, rapprocher les points de vue et atteindre un consensus autour des solutions disponibles", a déclaré Gaïd Salah dans une allocution prononcée lors d'une réunion d'orientation et suivie, via visioconférence, par les cadres et les personnels des unités de la 4e et la 5e RM, lors de sa visite à la 5e RM. Lors de sa visite de travail effectuée dans la 5ème RM, le chef d'État-major de l'ANP a présidé, au niveau de l'Ecole supérieure des troupes spéciales à Biskra et en compagnie du général-major Amar Athamnia, Commandant de la 5ème Région Militaire et du général-major Hassan Alaïmia Commandant de la 4e Région Militaire, cette réunion d'orientation, à l'occasion de laquelle il a réitéré "son engagement à accompagner le peuple et les institutions de l'Etat dans cette phase décisive de l'histoire de notre Pays".
"Par ailleurs, je me suis engagé devant Allah, le peuple et l'histoire, depuis le début des marches pacifiques, à œuvrer sans relâche et sans répit, à accompagner le peuple et les institutions de l'Etat, durant cette étape cruciale de l'histoire de notre pays", a-t-il soutenu.
Le chef d'état-major de l'ANP a tenu "à saluer l'adhésion de nombreuses personnalités et partis à l'idée de l'importance d'adopter le principe de dialogue, qui doit aboutir à des mécanismes raisonnables de sortie de crise. C'est là une position qui leur sera reconnue durant cette phase, où l'intérêt de la Nation doit être le dénominateur commun entre toutes les parties".
Il a soutenu que "notre insistance, à maintes reprises, quant à la pertinence de l'adoption de cette voie sage par toutes les franges de notre vaillant peuple, loin des intérêts personnels étroits, en faisant prévaloir les intérêts suprêmes de la Nation, est la preuve manifeste que nous veillons à la sécurité et la stabilité du pays et de son unité territoriale et populaire, notamment dans un contexte régional tendu".
Pour le Général de corps d'armée "l'ensemble des dispositions jusque-là prises a suscité un consensus national que nous avons perçu à travers les slogans scandés lors des marches à travers différentes wilayas du pays, à l'exception de certaines parties qui rejettent toutes les initiatives proposées, et œuvrent à semer les graines de la discorde en conformité avec leurs intérêts étroits et ceux de leurs commanditaires".
Il a souligné que "les intentions malveillantes de ces parties ont été démasquées et dénoncées par les différentes franges du peuple, qui ont fait preuve d'une conscience nationale exceptionnelle et authentique, dans la mesure où elles ont rejeté leurs thèses visant à porter atteinte à la crédibilité et aux efforts des institutions de l'Etat à dégager et trouver des sorties de crises pacifiques". Il a relevé qu'"en conséquence, il y a lieu de s'armer de prudence pour ne pas tomber dans le piège visant à perturber les manifestations pacifiques et les dévier de leur objectif par des agissements hostiles à la patrie, à son intégrité territoriale ainsi qu'à exploiter ces manifestations afin de porter atteinte à la sécurité nationale du pays et mettre en danger son unité nationale".
Le Général de corps d'armée a rappelé que l'Algérie, "pays de tous les Algériens, est redevable à tous ses enfants, d'être sur leur garde et conscients des dangers et menaces qui guettent leur pays, ce qui requiert de la vigilance et de la prudence".
"Les propositions de l'ANP découlent de sa conscience quant à l'importance de cette phase dans l'histoire du pays et la responsabilité historique qui lui échoit ainsi qu'à tous les Algériens fidèles et dévoués à leur patrie, qui ne veulent pas du mal à leur pays", a-t-il affirmé.
Il a ajouté qu'en effet, "il incombe à tout le monde de mesurer la responsabilité de préserver et protéger leur patrie, legs des Chouhada, car l'Algérie pays de tous, est redevable à tous ses enfants, chacun dans son poste et dans les limites de sa responsabilité, d'être vigilants et conscients des dangers et menaces qui la guettent".
Pour lui, "à ce titre, l'ANP, avec les vaillants enfants du peuple algérien, œuvre en permanence à faire éviter à notre pays de tomber dans le piège de la violence et les tragédies qui pourraient en résulter".
"Aussi, nous devons mettre à profit les enseignements du passé en nous remémorant les incommensurables sacrifices et le lourd tribut que le peuple algérien a payé, aussi bien durant la Glorieuse Révolution de Libération couronnée par le recouvrement de l'indépendance et de la souveraineté nationale, que durant la période de la lutte contre le terrorisme à l'issue de laquelle notre pays a retrouvé sa paix et sa quiétude", a-t-il encore soutenu.
"Ces acquis chers à nos cœurs, doivent être préservés, par fidélité aux sacrifices des Chouhada de la Révolution de Libération et des Martyrs du devoir national", a-t-il ajouté.
 
L'opération de lutte contre la corruption n'est qu'à son début  
Par ailleurs, M. Gaïd Salah, a réaffirmé que l'opération  de lutte contre la corruption "n'est qu'à son début", soulignant la nécessité pour la justice de se garder de "toute mesure arbitraire ou de  règlement de comptes". 
"Il y a lieu d'indiquer que l'opération n'est qu'à son début et, par la  grâce de Dieu, notre pays sera assaini définitivement de la corruption et  des corrupteurs", a-t-il affirmé dans une allocution prononcée au deuxième  jour de sa visite en 5ème région militaire (Constantine). 
Le général de corps d'armée a rappelé, à ce titre, que la corruption n'a  jamais été tolérée au sein de l'Armée nationale populaire, indique un  communiqué du MDN. 
"(...) Nous étions même les précurseurs dans ce domaine en présentant de  hauts cadres militaires par devant la justice militaire, à savoir les  anciens Commandants des 1ère, 2e et 4e RM et de la Gendarmerie nationale et  l'ancien Directeur des services financiers, dont l'implication dans des  affaires de corruption a été confirmée par des preuves tangibles", a-t-il ajouté.   
Le chef d'état-major de l'ANP a réaffirmé, en outre, l'engagement de  l'armée à "accompagner la justice dans l'accomplissement de ses missions  nobles et sensibles". 
"(...) Le Commandement de l'ANP a donné les garanties suffisantes et s'est  engagé à accompagner la justice dans l'accomplissement de ses missions  nobles et sensibles, après s'être affranchie de toutes les contraintes,  pressions et diktats, loin de toute démarche sélective et conjoncturelle,  sans exclure aucun dossier et en se gardant de toute mesure arbitraire ou  de règlement de comptes", a-t-il indiqué. 
Mettant l'accent sur "la nécessité d'éviter tout retard dans le traitement  de ces dossiers, sous le prétexte de révision des procédures légales,  laquelle requière beaucoup de temps, ce qui donne la possibilité à certains  à échapper à la justice", le vice-ministre de la Défense a révélé que les  services du MDN détiennent des "informations avérées concernant plusieurs dossiers lourds de corruption". 
"Concernant la poursuite en justice de tous ceux impliqués dans le pillage  du denier public et la dilapidation des richesses du pays, qui fait partie  des principales revendications que le peuple a exprimé avec insistance,  depuis le début de ses marches pacifiques, je voudrais indiquer que les  services du ministère de la Défense nationale détiennent des informations avérées concernant plusieurs dossiers lourds de corruption, dont je me suis  enquis personnellement, dévoilant des faits de spoliation des fonds publics  avec des chiffres et des montants faramineux", a-t-il soutenu. 
Partant de notre souci profond de protéger l'économie nationale, a-t-il  poursuivi, "les services de sécurité se sont chargés de mettre ces dossiers  à la disposition de la justice pour les étudier et enquêter pour poursuivre  tous ceux qui y sont impliqués". 
Le chef d'État-major a assuré, à ce titre, que l'armée "demeurera  vigilante, conformément aux revendications  insistantes du peuple et de ce que lui confèrent la Constitution et les  lois de la République, assumant sa responsabilité face à l'Histoire".
Meriem L.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Travaux du Comité central du FLN : Le parti "contribuera efficacement" à faire sortir le pays de cette situation
 
Le nouveau Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Mohammed Djemiai a affirmé, mardi à Alger que sa formation ...
Voir détail
   
Justice : Ouyahia devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed
 
L'ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia comparait mardi devant le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed à Alger pour être ...
Voir détail
   
Projet européen d'appui à la surveillance du marché algérien: Des résultats encourageants
 
Le Projet d'appui spécifique à la surveillance et  l'encadrement du marché "Passem", financé par l'Union européenne (UE) ...
Voir détail
   
Ramadhan : Aucune pénurie de produits de large consommation
 
Le président de l'Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Hadj Tahar Boulenouar a assuré mardi qu'il n'y aura aucune pénurie ...
Voir détail
   
ANEP : Mme Djazia Djeddou nouvelle directrice générale par intérim
 
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, a nommé,  mardi, Mme Djazia Djeddou, directrice générale par intérim de l'Entreprise  nationale ...
Voir détail
   
Fête internationale des travailleurs : Les Algériens célèbrent le 1er Mai en appelant au changement politique radical
 

Synthèse de Saïd B.

La célébration de la Journée internationale des travailleurs a été ...
Voir détail
   
 
 
Présidence : Le président Tebboune reçoit le ministre espagnol de l'Intérieur
À l'issue de la réunion du Conseil des ministres : Texte intégral du communiqué de la Présidence de la République
Hong-Kong: Les "Five Eyes " veulent des élections " le plus rapidement possible"
Le ministre de l'Énergie : " Nous avons enregistré de nombreuses transgressions, et nous sommes là, pour développer et restaurer la confiance "
Maroc: Covid-19 : le ras-le-bol des soldats en blouse blanche
 
 
 
 
 
Réédition de la stratégie subversive des années 90
 
Lors du Conseil des ministres qui s'est réuni dimanche, le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous