Dimanche 27-09-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Le vaccin d'Oxford coûtera entre 5 et 7 dollars par dose : Il est considéré comme l'un des vaccins les moins chers
 
 
Mise à jour : 10-08-2020
 
Par : Saïd B.
Le Dr Ahmed Mahmoud Salman, membre de l'équipe de recherche de l'Université d'Oxford, révèle à nos confrères d'Ennahar TV les détails du processus de développement du vaccin du coronavirus. Il a surtout précisé que le vaccin d'Oxford coûterait entre 5 et 7 dollars par dose, et il est considéré comme l'un des vaccins les moins chers au monde.
Lors d'un appel via Skype, le Dr Ahmed Mahmoud Salman a déclaré que l'Université britannique d'Oxford avait fait de grands progrès dans le développement du vaccin du COVID-19. Le médecin a également indiqué que 1100 volontaires avaient été vaccinés avec le vaccin en cours de développement et que les résultats étaient bons. Un membre de l'équipe de recherche de l'Université d'Oxford a expliqué que le vaccin avait été essayé sur différentes races et différentes combinaisons génétiques pour prouver son efficacité.
Un membre de l'équipe de recherche de l'Université d'Oxford a confirmé que les résultats de la troisième phase des essais de vaccins seront annoncés fin septembre. Le médecin a déclaré que la société produisant le vaccin "AstraZeneca" a conclu des contrats avec les États-Unis d'Amérique, 4 pays européens, ainsi que 4 pays européens.
Là, il est important de rappeler que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné des instructions au Premier ministre le 2aout dernier pour accélérer les contacts nécessaires avec les pays où les recherches scientifiques ont avancé pour la production du vaccin anti Covid-19, et ce en vue de l'acquérir dès sa commercialisation, indique un communiqué de la Présidence de la République.
"Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a donné ce jour des instructions au Premier ministre pour accélérer les contacts nécessaires avec les pays où les recherches scientifiques ont avancé pour la production du vaccin anti Covid-19, et ce en vue d'obtenir ce vaccin en quantités demandées dès sa commercialisation", lit-on dans le communiqué.
Le jour même, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé que l'Algérie "sera parmi les premiers pays à acquérir le vaccin anti Covid-19". Dans une déclaration à la presse, à l'issue d'une réunion ministérielle consacrée à l'exploration du marché des vaccins anti-Coronavirus, à laquelle ont pris part plusieurs ministres, ainsi que le directeur général de l'Institut Pasteur, le Premier ministre a précisé que "cette réunion a été tenue, suite aux instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à l'effet d'accélérer les contacts indispensables avec les pays ayant réalisé une avancée dans leurs recherches pour la production du vaccin anti Covid-19. L'Algérie, en tant que pays et gouvernement, sera parmi les premiers pays à acquérir ce vaccin", soulignant que "tous ceux qui en ont besoin seront vaccinés". Après avoir qualifié, lors de cette réunion, la décision du président de la République "de très importante et significative", M. Djerad a indiqué que le gouvernement "entreprendra un travail scientifique et minutieux afin d'organiser une méthodologie à même de permettre l'utilisation de ce vaccin dans les plus brefs délais, au profit des citoyens", soulignant que "plusieurs pays, laboratoires et multinationales travaillent d'arrache-pied pour parvenir à ce vaccin".
Le Premier ministre a relevé, en outre, "plusieurs indicateurs confirmant que bon nombre de laboratoires avaient atteint la 3e étape, à savoir: les essais sur les humains, afin de s'assurer de l'efficacité du vaccin et de son effet positif sur la santé humaine". D'autre part, il est aussi à rappeler que le 20 juillet dernier, Le gouvernement britannique a annoncé un accord portant sur 90 millions de doses de deux vaccins en cours de développement contre le Covid-19, celui de l'alliance germano-américaine BioNTech/Pfizer et du laboratoire français Valneva.
Ces accords - sur 30 millions de doses pour l'Alliance entre la biotech allemande BioNtech et le laboratoire américain Pfizer et 60 millions (avec une option pour 40 millions supplémentaires) pour le français Valneva - viennent s'ajouter à un accord avec le groupe britannique AstraZeneca pour 100 millions de doses du vaccin que développe l'université d'Oxford, considéré comme parmi les plus prometteurs dans le monde.
Ces chiffres dépassent largement la population britannique (66 millions d'habitants), mais on ignore encore si ces vaccins fonctionneront et en cas de succès combien de doses seront nécessaires pour vacciner une même personne.
Avec ces nouveaux accords, " le gouvernement a désormais un accès sécurisé à trois vaccins contre le Covid-19 qui sont développés en Angleterre et à travers le monde, donnant au Royaume-Uni toutes les chances d'avoir accès à un vaccin sûr et efficace au plus vite ", souligne le gouvernement dans un communiqué.
S. B.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Médias-Pratiques anti-professionnelles : Engager une réflexion collective
 

 Par : Abdelouahab Ferkhi 

Des dérives professionnelles ont été remarquées récemment par la population que ce soit ...
Voir détail
   
Financement climatique-2019: 41,5 mds de dollars consacrés aux pays à faible revenu
 
Le financement du climat par sept des plus grandes banques multilatérales de développement (BMD) a atteint 41,5 milliards de dollars dans les ...
Voir détail
   
 
 
NAAMA : Les problèmes de développement en suspens de nombreuses zones d’ombre réglés
La nouvelle constitution doit s'insérer au sein d'objectifs stratégiques de l'Algérie de demain 2020/2025/2030 : Refondation de l'Etat, Economie de marché à finalité sociale et Démocratie ...
Le Maroc "utilise politiquement" la question des droits de l'Homme pour discréditer le Polisario
Selon Ammar Belhimer : "Le débat sur la Constitution dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet "
Mali : Le président et le vice-président de transition ont prêté serment
 
 
 
 
 
Le projet de révision de la Constitution suscite un espoir ...
 
Le projet  de révision de la Constitution soumis à référendum populaire suscite un grand espoir quant à ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous