Dimanche 17-01-2021
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Vaccination des Algériens dans quelques jours : Description de la procédure
 
 
Mise à jour : 17-01-2021
 

Par : Saïd B.

Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer a annoncé mercredi dernier la réception par l’Algérie d’un lot de vaccins anti covid-19 en provenance de la Chine "avant fin janvier courant".

A l’issue de la réunion du Gouvernement, M. Belhimer a précisé qu'"en plus du vaccin russe, il est attendu que l’Algérie reçoive un autre lot de vaccin anti covid-19  en provenance de le République populaire de Chine avant fin janvier 2021". Lors de la rencontre du Gouvernement, il a été procédé à l'adoption d'un projet portant essentiellement sur la mise en place de nouvelles mesures facilitant les procédures d’acquisition du vaccin contre le coronavirus à l’ombre de la demande mondiale urgente et la grande concurrence internationale en la matière. Et justement à ce propos tout un chacun se demande comment va se passer cette procédure de la vaccination.

A ce propos le Professeur Riad Mahiaoui, membre du comité scientifique de suivi de l'épidémie di «Corona», a révélé, selon le quotidien arabophone Ennahar, les détails du processus de vaccination contre cette épidémie, qui ne sera initié que 24 heures après l'arrivée du premier envoi du vaccin en Algérie.
La vaccination se fait en deux doses, la première le premier jour et la seconde après 3 à 4 semaines. Dans les détails, à l'arrivée du vaccin russe en Algérie, il sera stocké au niveau de l'institut "Pasteur" qui a les conditions logistiques pour cela, car la température de refroidissement atteint 180 degrés sous zéro, mais - selon le porte-parole -, le vaccin russe n'en a pas besoin. Car précise-t-on le vaccin russe est adapté aux conditions de refroidissement et de stockage en Algérie. Le porte-parole a révélé que l'Algérie, grâce à ses scientifiques, a soigneusement étudié tous les vaccins proposés à travers le monde, et a vu que les vaccins russe et chinois sont compatibles avec l'environnement algérien, car ils ont le même environnement et la même composition.

Il a souligné que les scientifiques algériens posent quotidiennement des questions sur le vaccin et s'enquièrent de ses symptômes et de la manière de sa propagation, et ceci afin d'aboutir à un résultat qui profitera au peuple algérien. Et pour assurer cette opération de vaccination, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a alloué 8000 centres dans tout le pays pour démarrer le processus de vaccination. Cette opération débutera quelques jours après l’arrivée du vaccin après la mise en place des médecins et des infirmières qui superviseront le processus et travailleront à sensibiliser les citoyens grâce à des campagnes, des brochures et des flashs publicitaires via les chaînes de télévision. Le ministère de la Santé s'appuiera également sur des hélicoptères pour s'assurer que le vaccin est distribué dès son arrivée, dans les wilayas du pays. 

Une carte et un numéro d'enregistrement spéciaux pour chaque personne

Un numéro d'enregistrement sera attribué pour chaque personne qui a subi la vaccination, tout en lui fournissant une carte. Ceci pour connaître l'heure à laquelle il a été vacciné afin de subir la deuxième étape, ainsi que pour ne pas confondre les vaccinations russe et chinoise. Le processus d'insémination se fait par injection dans le bras en deux temps, car la première dose est injectée au premier rendez-vous, en attendant 3 à 4 semaines pour prendre la deuxième dose, sachant qu'attendre 6 semaines n'est pas dangereux, car des études ont confirmé que les composantes peuvent être efficaces jusqu'à 6 semaines. Comme pour chaque vaccination, de nombreux symptômes apparaissent sur le receveur, et parmi les symptômes figurent une température corporelle élevée, en plus des «frissons» ainsi que des douleurs au niveau du bras, en plus de la diarrhée, car ces symptômes durent généralement 24 heures, mais ils disparaissent après cette. Selon les statistiques fournies par la Russie, les personnes qui ont reçu le vaccin, leurs résultats ont montré que 1,5% de ceux qui ont été vaccinés avaient le nez bouché, le nez qui coule ou un mal de gorge.

4,7% des personnes vaccinées ont éprouvé des douleurs, des démangeaisons, un gonflement et des rougeurs au point de l'injection. Il n'est généralement pas nécessaire de traiter cela, mais des antihistaminiques peuvent être pris pour réduire l'enflure et l'inconfort. Moins de 1 pour cent des personnes vaccinées peuvent avoir une fréquence cardiaque accrue ou une pression artérielle élevée.

La vaccination concernera, dans sa première étape, les personnes âgées, les médecins et le personnel de sécurité. De plus, le processus de vaccination dure au plus un an, et ceci pour assurer l'élimination complète de tous les foyers de l'épidémie, et dans les wilaya où il n'y a pas de cas d'infection, ses membres sont vaccinés, et ceci pour s'assurer que l'épidémie est bien maitrisée.

S.B.

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Concessionnaires automobiles : Les agréments provisoires remis aujourd’hui aux bénéficiaires
 

Les opérateurs dont les dossiers remplissent les conditions énoncées dans le cahier des charges relatif à l'exercice de l'activité de ...

Voir détail
   
Coopération : Boukadoum reçu à Nairobi par le président Kenyatta
 

 

tifs et de débuter les opérations d'importation, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de l'Industrie. La ...

Voir détail
   
Bordj-Bou-Arreridj : Le wali débloque la protestation des travailleurs du Groupe Condor
 

Les travailleurs toute catégorie professionnelle du Groupe Condor dont le siège social est à Bordj-Bou-Arreridj occupent depuis mercredi dernier ...

Voir détail
   
Viande congelée : Le gouvernement suspend l’activité de l’importation
 

Le gouvernement a décidé de suspendre l’importation de viande rouge, y compris la viande congelée, dans le cadre de la mise en œuvre des ...

Voir détail
   
Paiement électronique : Un processus pour réapprendre l'argent informel
 

Par : Med Wali


Les banques se sont engagées dans des mesures urgentes pour récupérer la liquidité dormante ...

Voir détail
   
Selon Ammar Belhimer : « L'Algérie résolue, sous la conduite du Président Tebboune, à relever les défis »
 

Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, a déclaré, jeudi, que l'Algérie était résolue, sous la conduite du ...

Voir détail
   
Bordj-Bou-Arreridj : La commune d’El-hammadia au bord de l’abime
 

La confiance est le fondement de la démocratie participative, de la démocratie représentative. Un principe partagé et sur lequel le ministre de ...

Voir détail
   
 
 
Viande congelée : Le gouvernement suspend l’activité de l’importation
Jijel : Expérience pionnière dans l'élevage des escargots
Séisme de Mila: Plus de 90 arrêtés de logements et 400 aides au loyer distribués
International La Chine se replie sur elle-même
STEP de Timimoun: Un projet vital pour la protection de l’Oasis du Gourara
 
 
 
Pétrole : le Sahara Blend algérien ...

Par : R.N.

Les cours du Sahara Blend, le brut de référence algérien, ont terminé l’année 2020 ...

   
  Lire la suite
 
 
Passer à la mise en place de projets clés
 

Par B. Chellali

Dans tous les pays du monde, l’aspect social se trouve au cœur des débats contemporains ...

 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous