Dimanche 27-09-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Protection des professionnels de la santé: Le Président Tebboune signe l'ordonnance modifiant et complétant le code pénal
 
 
Mise à jour : 03-08-2020
 
Par : Med Wali L'ordonnance modifiant et complétant le code pénal, signée hier par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, vise à assurer une protection "règlementée" des professionnels de la santé notamment contre les agressions verbales et physiques. Selon l'ordonnance, les nouvelles dispositions prévoient, entre autres, "la protection pénale de l'ensemble des personnels des établissements de santé publics et privés contre les agressions verbales et physiques, et la répression des actes de destruction des biens meubles et immeubles des établissements de santé et des actes d'atteinte à la dignité des patients et au respect dû aux personnes décédées, par le biais des réseaux sociaux". La décision de protection du corps médical a été officiellement prise lors du dernier Conseil des ministres qui a adopté le projet présenté par le ministre de la Justice, garde des Sceaux. Le Président Tebboune avait insisté, lors de cette réunion, sur la "rigueur et la fermeté" avec lesquelles doivent être appréhendés les actes criminels touchant ces personnels, ordonnant qu'une attention "particulière" soit accordée aux besoins d'indemnisations dans les cas de dégradations des biens publics. Il avait également plaidé, lors de sa dernière entrevue avec des médias nationaux, pour un durcissement des sanctions à l'encontre de toute personne se rendant coupable d'agressions sur les personnels de la santé. Le texte de loi vise notamment à mettre en place un dispositif pénal approprié destiné à protéger les professionnels de la santé face à la recrudescence des actes d'agression subis dans le cadre de leurs fonctions et à "réprimer les actes d'atteintes à la dignité des patients et au respect dû aux personnes décédées par le biais de la publication d'images et de vidéos" ainsi qu'à "réprimer l'intrusion aux lieux non ouverts au public au sein des établissements hospitaliers et la répression aggravée des actes de destruction des biens et des équipements médicaux". L'ordonnance prévoit aussi une condamnation d'une à 3 années pour toute agression verbale, de 3 à 10 ans pour toute agression physique selon la gravité de l'acte et jusqu'à la perpétuité en cas de décès de la personne agressée. Pour ce qui est des pertes matérielles, en plus de la condamnation à une peine de 2 à 10 ans, une pénalisation financière sera appliquée de l'ordre de 3 millions de dinars, à laquelle s'ajoute la demande de réparation présentée par l'établissement agressé. La démarche des pouvoirs publics en la matière a été vivement applaudie par des représentants de syndicats professionnels des personnels de la santé qui avaient réaffirmé, à l'occasion d'une conférence de presse conjointe, leur attachement à assurer "un bon" service au citoyen. Lors de cette conférence sur la gestion de la crise de la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), les représentants de quatre (4) syndicats des travailleurs du secteur de la santé, à savoir : le Syndicat national des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires (SNECHU), le Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), le Syndicat nationale des médecins libéraux (SNML), et le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP), avaient affirmé que "cette loi intervient en vue de mettre un terme à certaines formes d'agressions verbales et physiques à l'encontre des staffs médicaux et paramédicaux", soulignant, l'impératif de doter le secteur des moyens nécessaires à même d'assurer une bonne organisation des établissements hospitaliers et de sensibiliser le citoyen pour éviter ce genre de pratiques. Ils ont, toutefois, fait savoir que l'application de cette loi "requiert la mise en place de conditions spécifiques aux structures sanitaires", à l'instar de la délégation d'un représentant judiciaire au niveau des établissements sanitaires pour représenter les travailleurs et éviter ainsi l'absentéisme. Ces syndicalistes ont également estimé que "les mesures coercitives, seules, ne peuvent pas résoudre ces problèmes", soutenant qu'il fallait, parallèlement que ces mesures "soient accompagnées d'une réforme du système sanitaire et de la sensibilisation du citoyen". Tebboune donne des instructions au Premier ministre concernant l'acquisition du vaccin contre le corona Par ailleurs, le président de la République, a chargé le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, d'établir des contacts avec les pays où des recherches scientifiques ont été soumises sur le virus Covid 19. Selon le communiqué de la présidence de la République, rendu public hier, les instructions du président de la République soumises au Premier ministre en vue d'acquérir la quantité du vaccin nécessaire. Dans le même sillage, le président a instruit le Premier ministre d'ouvrir immédiatement une enquête sur les causes des incidents survenus ces derniers jours. Les services de la communication de la présidence précisent dans le communiqué que " le président de la République, a ordonné l'ouverture immédiate d'une enquête sur les causes des incidents survenus ces derniers jours et qui ont eu un impact négatif sur la vie des citoyens et sur l'économie nationale." L'enquête comprend également, les causes des incendies qui ont dévoré de vastes zones des forêts, et le manque de liquidité dans certaines banques et bureaux de poste. Outre l'arrêt de l'usine de dessalement d'eau de mer de Fouka et l'interruption de l'eau et de l'électricité dans les quartiers de la capitale et d'autres grandes villes à l'occasion de l'Aïd Al-Adha sans préavis", ajoute le communiqué. M.W.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Coopération: L'amitié traditionnelle entre la Chine et l'Algérie doit être poursuivie
 
Poursuivre l'amitié traditionnelle entre la Chine et l'Algérie est une obligation partagée et sert l'intérêt commun des deux peuples, a déclaré vendredi le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d'une ...
Voir détail
   
Mines: Une feuille de route pour hisser l'activité
 
Dans une interview accordée à l'APS, le ministre des Mines Mohamed Arkab , a indiqué que c'est dans le cadre du plan de relance économique initié par le gouvernement , sous l'égide du président de la République Abdelmadjid Tebboune que ce ...
Voir détail
   
Face à la crise économique et sociale, les défis de l'Algérie de 2020/2025 : Décentralisation et restructuration des partis politiques et de la société civile comme facteur de développement
 
PAR : Dr Abderrahmane Mebtoul Pour éviter des conflits bloquant le redressement national durant cette phase de transition - en attendant la reconfiguration politique , la révision constitutionnelle doit tenir compte des nouvelles ...
Voir détail
   
 
 
NAAMA : Les problèmes de développement en suspens de nombreuses zones d’ombre réglés
La nouvelle constitution doit s'insérer au sein d'objectifs stratégiques de l'Algérie de demain 2020/2025/2030 : Refondation de l'Etat, Economie de marché à finalité sociale et Démocratie ...
Le Maroc "utilise politiquement" la question des droits de l'Homme pour discréditer le Polisario
Selon Ammar Belhimer : "Le débat sur la Constitution dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet "
Mali : Le président et le vice-président de transition ont prêté serment
 
 
 
 
 
Le projet de révision de la Constitution suscite un espoir ...
 
Le projet  de révision de la Constitution soumis à référendum populaire suscite un grand espoir quant à ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous