Lundi 12-12-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Post Scriptum  
 
 
 
L'Algrie doit compter sur elle-mme
 
 
Mise à jour : 12-01-2017
 

Face à la situation difficile que traverse le pays et qui a pour cause principale le crise que vit le baril de pétrole sur le marché mondial depuis la mi-mai 2014 et qui a fait baisser les revenus pétroliers du pays, l'heure n'est plus à l'immobilisme économique ni à l'improvisation. Dès lors une analyse sérieuse s'imposait pour tirer les leçons de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement en réponse à cette crise, et insérer le secteur public et privé dans la dynamique à développer dans le pays et qui non seulement bouleverserait les structures sociales, mais surtout libérerait l'énergie créatrice de ces deux secteurs et les imposerait désormais comme partenaires conscients de l'entreprise collective de l'économie nationale. En fait, le moment est opportun pour la remise en cause de certaines données d'analyses et les méthodes de traitement des problèmes sociaux et économiques : procédant d'une approche politique globale, cela montrerait l'efficacité d'une action simultanée et cohérente sur les dimensions techniques, administratives, sociales, économiques et politiques de ces problèmes.
L'heure de la grande bataille avait donc sonné pour l'économie nationale, qui jusqu'alors avait fait l'objet de mesures politiques certes généreuses, et audacieuses, mais qui n'avaient pas atteint leur but, faute d'avoir été insérées dans une démarche globale ouverte profondément en direction du secteur privé. Seule une nouvelle démarche permettrait de créer dans la sphère économique les conditions favorables à cette remise en cause fondamentale, qui redonnerait la primauté au travail productif, et ouvrirait aux investisseurs nationaux des perspectives concrètes et fructueuses au profit du progrès social et économique du pays. Une démarche visant l'émergence d'un secteur productif appelé à prendre une part importante et déterminante dans la formation du revenu national.
Certes, dans le domaine de la valorisation maximale des ressources naturelles, les hydrocarbures ont joué, un rôle prépondérant dans le financement du développement national mais il convient de prendre conscience du caractère épuisable et non-renouvelable de ces ressources. Aussi, la création des moyens et la mise en œuvre des conditions capables d'engendrer des revenus et d'accumuler des ressources en devises élevées, devient un objectif primordial et prioritaire.
La priorité qui s'attache à cet objectif est d'autant plus absolue que l'Algérie doit d'abord compter sur elle-même pour assurer la permanence de son développement. Il s'agit, en premier lieu, de réunir les conditions qui permettent, outre la satisfaction des besoins essentiels du marché intérieur, de dégager des excédents pour l'exportation. Compte tenu de ces rapports de force dominant du marché mondial, l'économie nationale doit impérativement élever son niveau de compétitivité et une qualité des produits conforme aux standards internationaux.  
B. C.

 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
 
 
 
Pour ses dbuts sur une bourse mondiale : Dmarrage en fanfare du bitcoin
Russie : Gazprom bat son propre record d'exportation de gaz en Europe
9me Congrs de l'UJSARIO: Les travaux des commissions adopts
Pour la supervision centralise et la gestion des performances Un nouveau centre Monitoring et Diagnostic au profit de Sonelgaz SPE
Politique de subvention : Les snateurs demandent l'acclration du processus de ciblage
 
 
 
Se rveiller sur instructions
Les faibles et les forts n'ont pas la même perception de la souveraineté nationale. Pas la même perception des moyens à utiliser pour préserver ...
   
  Lire la suite
 
 
Attention au retour d'un passif extrmement lourd !
 
La nouvelle génération d'Algériens qui s'intéresse peu à certains sauts politiques dans le vide, rêve ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous