Samedi 20-08-2017
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Untitled Document
Nation
   
Avant la rentre sociale : Le citoyen stresse de la hausse des prix
Mise à jour : 13-08-2017 Réactions ()
 
Le pauvre citoyen algérien ne sait où donner de la tête durant cet été où son portefeuille est si sollicité en cette période où la hausse des prix des fruits et légumes fait tellement mal qu'il est très stressé en se projetant sur la rentrée sociale avec les autres dépenses qui l'attendent telles l'achat du mouton de l'Aïd, les habits pour cette même fête et pour le comble, il ne faut pas oublier la rentrée scolaire !
Un petit tour dans certains marchés de la capitale donne vraiment à réfléchir au malheureux citoyen et ses dépenses devant une paie qu'il a du mal à bien gérer. Jugez-en :
Cette période de chaleur exceptionnelle avec les feux de forêt influent directement sur les prix des fruits et des légumes.
Les navets, la courgette sont affichés à pas moins de 200 DA le kilo !
Mieux encore, la salade verte (laitue) est affichée entre 200 et 300 dinars. Ce sont des records à graver pour ces denrées disons de première nécessité pour les Algériens qui n'ont pas touché ce seuil jusque-là !
Après une petite accalmie à la fin du mois de Ramadhan et au début de ce mois d'été caniculaire, le poivron passe de ses écarts de juin-juillet ( 35 et 75 DA) à pas moins des prix affichés actuellement entre 150 DA à 170 DA le kilo.
Idem pour la tomate qui est de mauvaise qualité et dont les prix varient entre 60 et 80 DA. Bien que certains à Aïn Benian, dans les étals de fortunes, elle est affichée à 25 DA ! voyez bien l'écart entre les deux ! Cette controverse ne trouve ses explications qu'en suivant l'itinéraire des produits du
gros au commerçant détaillant, on retrouve ces mandataires sans scrupules qui font hausser les fruits et légumes sans se soucier du citoyen au moment où le ministère du Commerce, n'arrive pas à barrer la route à ces intermédiaires nuisibles au commerce et donc à l'économie nationale. Evidemment que les contrôles ont diminué durant cette période à cause des congés du côté des " inspections " commerciales.
Ce qui explique donc pourquoi ces prix sont en hausse et laissent les citoyens dans l'expectative durant cet été bien chaud…
Les haricots verts, la carotte et la courgette, sont vendus entre 120 DA à 150 DA le kilo. Quant à la pomme de terre les prix varient entre 45 DA et 50 DA le kilo.
Certains spéculateurs n'ont pas trouvé mieux que de justifier ces hausses des prix et légumes durant ce mois d'été en raison des feux de forêts qui, selon eux, ont affecté pour ne pas dire détruit des hectares de récoltes.
Et là, il faut reconnaître que le citoyen est vraiment le plus grand perdant devant cette hausse vertigineuse des prix des fruits et légumes au même moment où la volaille connaît la même progression. Quant au mouton, il bêle bien pour rappeler que son prix est aussi intouchable puisque chez les commerçants détaillants, il est déjà affiché entre 45.000 à 50.000 DA la tête alors que celui de 30.000 DA ressemble à un petit " poulet " ! Sans autre commentaire.
Said B.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
Lire aussi les articles de la même rubrique
 
En avril 2017 : Le taux de chmage en hausse de 1,8%
 
Le taux de chômage en Algérie repart à la hausse. Selon l'Office national des statistiques (ONS), le taux de chômage au niveau national a atteint12,3% ...
Voir detail
   
 
Dveloppement des rgions frontalires : Une nouvelle stratgie sera ...
 
Le ministre de l'Intérieur, des  Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé que le gouvernement ...
Voir detail
   
 
Artisanat : Une enveloppe destine la promotion du secteur
 
Lors d'une déclaration à la presse à l'issue de l'ouverture du 4e Salon de  l'artisanat organisé par la Chambre de l'artisanat de ...
Voir detail
   
 
Hausse du rendement de la tomate industrielle : Les producteurs ...
 
La filière de la tomate industrielle à Chlef a enregistré, durant cette saison, un bond considérable dans sa production dû à une hausse du ...
Voir detail
   
 
 
cause de Trump et de la BCE : Les Bourses europennes en baisse
Bordj-Bou-Arreridj : Le nouveau wali dvoile son tableau de bord pour une action publique plus efficace
Crise migratoire : A Bizerte, trois tentatives d'migration clandestine djoues
l'horizon 2019 : Youcef Yousfi veut faire de l'Algrie un pays mergent
Assurance des catastrophes naturelles : Fixation des tarifs applicables en la matire dans le JO
 
 
 
Transition sans transaction
Normalement, une élection clôture une fin de transition et ne l'ouvre pas. Alors, sommes-nous dans une phase de transition qui poursuit son processus ...
   
  Lire la suite
 
 
Un large champ ouvert la coopration avec les pays du Sud
 
Depuis de nombreuses années, l'Algérie œuvre dans le sens du raffermissement des relations commerciales avec certains pays en ...
 
 
 
 
 
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 79.2149 79.2299
Euro 108.5719 108.6163
Livre 129.5631 129.6089
Yen (100) 76.7809 76.8327
SAR 21.1212 21.1257
KWD 280.1093 280.8575
AED 21.5662 21.5715
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algérie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+213
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous