Vendredi 08-08-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Mines: Une feuille de route pour hisser l'activité
 
 
Mise à jour : 03-08-2020
 
Dans une interview accordée à l'APS, le ministre des Mines Mohamed Arkab , a indiqué que c'est dans le cadre du plan de relance économique initié par le gouvernement , sous l'égide du président de la République Abdelmadjid Tebboune que ce département chargé des mines a été créé visant le développement et la bonne exploitation des ressources minières que recèle notre pays. Précisant que cette industrie minière , une fois mise sur rail aura à éviter au pays une lourde facture frôlant le 1 milliard de dollar d'importation de nombreux métaux. En effet , une feuille de route en cours de mise en œuvre dans le secteur des mines, comprenant notamment la révision de la loi régissant le secteur et l'organisation d'assises nationales des mines afin de fournir à terme l'économie nationale en matières premières actuellement importées, a indiqué le ministre des Mines, Mohamed Arkab. Lors d'un entretien accordé à l'APS, M. Arkab a fait savoir qu'une feuille de route est en cours de mise en œuvre dans le secteur des mines comprenant la révision de la loi 14-05 régissant le secteur, le développement de gisements majeurs "structurants", l'élaboration d'une nouvelle carte géologique nationale des mines ainsi que la formation des jeunes, notamment pour l'exploitation aurifère. Concernant la révision de la loi minière 14-05, le ministre a estimé nécessaire de "la rendre plus attractive", grâce à un cadre réglementaire donnant plus de flexibilité et de réactivité par rapport aux opportunités offertes aux investisseurs locaux et étrangers. Selon le ministre, un projet de loi est en phase de finalisation pour être présenté au gouvernement afin de permettre au secteur de contribuer à la relance économique et de doter les industries manufacturières en matières premières nécessaires. De plus, des assises des mines seront organisées entre fin 2020 et début 2021, a fait savoir M. Arkab. Ces assises permettront, a-t-il dit, aux acteurs du secteur de "débattre des questions qui découleront de la large consultation des experts de la stratégie permettant de développer le domaine minier".Le deuxième axe de la feuille de route est de développer les axes structurants du domaine minier. "Nous avons ciblé des gites et des gisements dont le développement imminent est nécessaire tels que Ghar Djbilet, les gites et gisements aurifères du Hoggar, le plomb et le zinc de Oued Amizour (wilaya de Béjaïa), le Phosphate de Bled El-Hadba (wilaya de Tebessa) et tout l'est algérien", a fait observer M. Arkab, soulignant que ces projets structurants permettront de démarrer rapidement l'activité sur des gîtes et gisement déjà avérés et étudiés. Le troisième axe stratégique de la feuille de route du secteur minier concerne le développement des données géologiques à travers l'utilisation d'applications technologiques et techniques dans le cadre de l'élaboration d'une nouvelle carte géologique nationale des mines. "Il s'agit d'avoir des données plus disponibles et élargies pour toucher l'ensemble du domaine minier national afin de nous donner une vision précise ainsi qu'aux investisseurs dans l'exploration et l'exploitation de ces gites et gisements disponibles en Algérie", a-t-il expliqué. Le quatrième concerne le capital humain à travers l'implication et la formation des jeunes. Cela nécessite, selon le ministre, "des programmes bien élaborés avec le secteur de l'Enseignement supérieur, celui de la Formation professionnelle et avec les experts algériens établis localement ou à l'étranger". Plus de 12 substances minérales bientôt produites au profit de l'industrie nationale D'autre part, M. Arkab a fait savoir que l'Agence nationale des activités minières (ANAM) a préparé des cahiers des charges, et des appels d'offre qui vont permettre rapidement de produire plus de 12 substances minérales en Algérie au profit de l'industrie nationale. Il existe d'abord cinq (05) projets structurants porteurs de valeur ajoutée pour le pays, affirme le ministre des Mines, indiquant que son département ministériel s'est donné un échéancier avant la fin 2020 jusqu'au début du premier trimestre 2021 pour le lancement de ces grands projets. "Le projet le plus imminent est le lancement de l'exploitation artisanale au niveau des filons aurifères du Hoggar, de Tamanrasset et d'Illizi. Nous avons élaboré le cahier des charges qui est en cours d'étude et de vérification", a-t-il confié. Pour le ministre des Mines, l'exploitation aurifère via son volet artisanal doit permettre aux jeunes de s'organiser en coopératives ou de PME, soutenus pour leur formation et pour l'acquisition du matériel nécessaire permettant de récupérer les pierres contenant de l'or. "Ensuite, nous constituerons un comptoir de l'or au niveau duquel l'ENOR (Entreprise d'exploitation des mines d'Or) pourra extraire le métal précieux et l'évaluer tout en rémunérant les jeunes pour leur apport", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il s'agira également de préparer un cahier des charges pour l'exploitation industrielle de l'or en attirant un partenaire capable au niveau technologique d'exploiter ces mines. La relance de ce secteur minier s'impose pour soutenir la production des matières premières, dont nous disposons de 12 substances minières, que l'Algérie importe de l'étranger. Pour ce qui est l'exploitation des mines d'or au Hoggar, le ministre a expliqué que l'exploitation de ce métal précieux doit se faire de deux manières , l'une artisanale et l'autre industrielle au niveau des usines" Nous comptons structurer les jeunes en coopératives qui se chargeront de la collecte des pierres contenant de l'or pour constituer un comptoir de l'or et c'est à l'ENOR d'en extraire l'or en brisant ces pierres et de payer ces coopératives de collecte. D'autre part des cahiers de charge seront élaborés pour l'exploitation industrielle de l'or en partenariat avec ceux qui disposent de la haute technologie."Les ressources minières dont regorge notre pays sont inestimables " , a assuré le ministre des Mines. Abdelouahab Ferkhi
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Protection des professionnels de la santé: Le Président Tebboune signe l'ordonnance modifiant et complétant le code pénal
 
Par : Med Wali L'ordonnance modifiant et complétant le code pénal, signée hier par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, vise à assurer une protection "règlementée" des professionnels de la santé notamment contre les agressions ...
Voir détail
   
Coopération: L'amitié traditionnelle entre la Chine et l'Algérie doit être poursuivie
 
Poursuivre l'amitié traditionnelle entre la Chine et l'Algérie est une obligation partagée et sert l'intérêt commun des deux peuples, a déclaré vendredi le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, lors d'une ...
Voir détail
   
Face à la crise économique et sociale, les défis de l'Algérie de 2020/2025 : Décentralisation et restructuration des partis politiques et de la société civile comme facteur de développement
 
PAR : Dr Abderrahmane Mebtoul Pour éviter des conflits bloquant le redressement national durant cette phase de transition - en attendant la reconfiguration politique , la révision constitutionnelle doit tenir compte des nouvelles ...
Voir détail
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous