Jeudi 04-06-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Pour le contrôle des finances et marchés publics : Tebboune annonce la création d'une inspection générale
 
 
Mise à jour : 27-06-2017
 
Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé la création, au niveau du Premier ministère, d'une inspection générale qui a pour mission de contrôler les finances publiques et conférer davantage de transparence au financement et à la réalisation des projets publics, précisant que le Gouvernement va lever le gel sur quelques projets de rentabilité économique importante et rapide.
 
"Le Gouvernement procédera prochainement et pour la première fois à la mise en place d'une inspection générale au niveau du Premier ministère regroupant toutes les compétences économiques, financières et juridiques qui se penchera sur les problèmes majeurs en matière de marchés publics", a déclaré le Premier ministre lors d'un conférence de presse à l'issue du vote du plan d'action à l'APN.
Cette inspection aura pour mission "le contrôle minutieux des finances publiques notamment les marchés nécessitant des fonds conséquents", a indiqué M. Tebboune, ajoutant "nous parviendrons, à travers cette Commission et avec le concours de tous les ministères concernés, à la transparence que nous nous sommes engagés à conférer en matière de marchés publics et à augmenter le rendement des investissements lancés".
Dans ce contexte, le Premier ministre a fait état de "la révision de certains projets gelés pour leur lancement, notamment ceux relatifs au développement de l'économie de proximité et le développement locale particulièrement dans les wilayas isolées et les zones frontalières".
La première condition pour relancer les projets c'est la rapidité de leurs rendement, a expliqué M. Tebboune ajoutant que, "les investissements rentables à long termes ne sont pas une priorité" et que "la priorité sera accordée aux projets de petites et moyennes entreprises (PME) créatrices de richesse et apportant des solutions aux problèmes actuels tels que la diversification de l'économie et l'absorption du chômage".
En réponse à une autre question sur les modalités de financement des projets programmés dans une conjoncture marquée par le manque des recettes du Trésor public suite au recul des cours de pétrole, M. Tebboune a affirmé que le Gouvernement "n'a à aucun moment parler d'austérité mais de rationalisation des dépenses et de reconsidération des priorités".
Le Premier ministre a fait savoir, à ce propos, que le recrutement dans les secteurs et services publics "se poursuivra" et que le Gouvernement compte renforcer le tissu des entreprises économiques notamment les PME pour diversifier l'économie nationale et créer la richesse et les postes d'emploi. 
Concernant les réserves de changes, M. Tebboune a indiqué qu'elles s'élèvent actuellement à quelque 114 milliards de dollar.
 
Réflexion pour exonérer les faibles revenus des impôts
Le Gouvernement lancera une réflexion portant sur l'exonération des faibles revenus des impôts, alors que de nouvelles taxes et impôts devraient être imposés sur les fortunes, a indiqué, le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune.
"Les citoyens qui sont payés à l'heure, à la journée ou ceux ayant des salaires qui n'atteignent pas les 30.000 à 35.000 DA paient leurs impôts, mais leur contribution au budget de l'Etat demeure infime, alors qu'il existe des niches d'impôts beaucoup plus importantes et qui représentent 30 à 40 fois le volume des impôts payés par les petits salaires. De ce fait, on va voir comment exonérer une partie de cette frange des faibles revenus des impôts et aller vers d'autres impôts et taxes plus importants", a souligné M. Tebboune.
S'exprimant lors d'un point de presse organisé à l'issue de l'adoption du plan d'action du Gouvernement par les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN),  le premier ministre a affirmé qu'il s'agit d'une "conviction" et "qu'il était temps pour que les fortunes apprennent à payer  les impôts".
Ajoutant que c'est aux spécialistes des impôts et ceux du ministère de la solidarité nationale de définir et fixer le taux des taxes et impôts prévus, M. Tebboune a soutenu, dans ce sens, "qu'il était temps aussi pour que l'Etat revendique ses droits en matière de taxes et impôts".
A cet effet, le Premier ministre a fait remarquer que l'Etat avait exonéré plusieurs projets d'investissements de taxes et d'impôts, mais "il n y a jamais eu un retour sur l'investissement, en dépit du lancement et l'entrée en production de ces projets".
Par ailleurs, à une question sur l'avenir des groupes industriels publics, M. Tebboune a affirmé "qu'il n'a jamais été question de privatiser le secteur public", précisant que ces groupes qui font partie du paysage économique national "resteront et seront renforcés", en dépit de leur "faible" contribution à l'activité économique du pays.
Interpellé par les journalistes sur la politique adoptée par l'ancien Gouvernement à propos de l'exonération des hommes d'affaires des taxes et des impôts, M. Tebboune a expliqué que "les choses changent d'un gouvernement à l'autre", ajoutant que "lorsque il y a une nouvelle  réorientation économique ou politique, cela ne veut pas dire que les prédécesseurs ont failli".
S'agissant de la politique de ciblage des subventions de l'Etat, le Premier ministre a assuré que des "statistiques fiables" détermineront les concernés par ces subventions, en révélant que "122.000 bénéficiaires risquent d'être exclus des subventions de l'Etat qui vont continuer jusqu'à fin 2017".
Khadidja M.
 
 
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Plan d'action du gouvernement sur l'avenir de l'Algérie : Tebboune prône la construction d'un consensus plus large
 
L'engagement souligné avec force de l'Exécutif gouvernemental à travailler la main dans la main avec le Législatif souligné mardi par le ...
Voir détail
   
Les fertiles propos économiques, sociaux et démocratiques de M. Tebboune
 
Le discours de présentation à l'APN du Plan d'action du gouvernement pour la poursuite de la mise en œuvre du programme du prédirent de la ...
Voir détail
   
Permanence des commerçants durant l'Aïd el Fitr : Une mobilisation modeste
 
Alors 35 800 commerçants réquisitionnés pour l’Aïd El Fitr, afin d'assurer la permanence, ces chiffres fournis par le ministère du ...
Voir détail
   
En prévision de la prochaine rentrée : Lancement immédiat des travaux de réalisation d'établissements scolaires
 
Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a fait état vendredi soir de la décision de lancer rapidement les travaux de réalisation d'établissements ...
Voir détail
   
MM. Bensalah, Bouhadja et Tebboune accomplissent la prière de l'Aïd à la Grande Mosquée d'Alger
 
Les présidents du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah et de l'Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja et le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, ...
Voir détail
   
 
 
Algérie-Mauritanie : Djerad et son homologue conviennent de donner un "nouvel élan" aux relations bilatérales
Face à la crise économique mondiale, accroissement du taux de chômage et tensions sociales à travers le monde : L'Algérie à la croisée des chemins
Présidence : Entretien téléphonique entre Tebboune et Macron
Mohamed Charfi : Le projet de Constitution est venu incarner les fondements de la démocratie et préserver la nation
USA: Biden accuse Trump d'avoir transformé l'Amérique en " champ de bataille"
 
 
 
La hausse des prix des carburants ...
Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya a estimé mardi à Alger que l'augmentation des prix des carburants contenue dans le projet de loi de finances ...
   
  Lire la suite
 
 
La goutte qui a fait déborder le vase
 
Les manifestations qui continuent à s'étendre et à s'élargir aux Etats-Unis conduisant à des couvre-feux dans ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous