Dimanche 27-09-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Le " célibat " chez les femmes, " le marché noir des devises ", " la réappropriation de l'argent dilapidé ", la " bande " et l'identité nationale, ...
 
 
Mise à jour : 17-11-2019
 
 
La campagne pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain commencera officiellement, aujourd'hui, mais les cinq candidats en course pour le Palais d'"El Mouradia ", ont débuté le " Show " du programme un peu plus tôt, et ce, pour pouvoir attirer l'attention des citoyens et autres sympathisants le jour de scrutin. Des promesses avancées par-ci et par-là, pour  assurer un meilleur avenir pour tous les Algériens. Une seule chose est sûre, c'est que le jeu est ouvert entre les cinq prétendants à la présidence, alors que seulement dans moins de trente jours nous saurons, l'identité du nouveau président qui sera élu…
Depuis quelques jours, la bataille des déclarations a débuté sur les plateaux TV, les colonnes des journaux ainsi que sur les ondes des chaînes radio, chaque candidat a étalé entièrement ou même partiellement son programme électoral afin d'essayer de gagner la confiance des Algériens. En effet, la première déclaration qui a enflammé les réseaux sociaux a été celle lancée par le candidat Abdelkader Bengrina, qui a promis aux jeunes de se battre contre le "célibat". Le président du mouvement " El Bina " a même parié sur un programme riche en faveur des femmes, Il a promis " de porter le congé de maternité pour allaitement à six mois rémunérés, au lieu de trois mois actuels. " Les grandes lignes de son programme électoral basé sur des visions politiques, économiques, sociales et sécuritaires.
En outre, dans le contexte de la lutte contre la corruption, proclamée par la justice à la suite de la "mobilisation populaire pacifique déclenchée le 22 février dernier, qui continue à réclamer la récupération de l'argent pillé par la "bande", Tebboune a indiqué dans ses déclarations qu'il " saura comment il compte reprendre l'argent du peuple ", l'ancien Premier ministre qui se présente comme victime de la " bande " en 2017. Il a  promis qu'il rendrait l'argent dilapidé au peuple, s'il sera président. " Ce candidat était encore plus audacieux quand il a annoncé ceci à plusieurs reprises. Tebboune a également évoqué  le marché noir des devises " square d'Alger ", il a dit que " l'Etat connaît parfaitement son secret et avait un plan pour l'éliminer." Dans ses promesses électorales, Ali Benflis quand à lui, s'est focalisé sur la nécessité de protéger l'unité nationale qui porte les éléments de l'identité nationale dans toutes ses dimensions. Il reconnaît la dimension amazigho-arabe du peuple algérien et ses principes dans une société qui préserve la religion, citant un dicton célèbre de cheikh Abdul Hamid Ibn Badis: " Nous sommes des Amazighs, et l'Islam nous a arabisés."
Le candidat du RND, Azzedine Mihoubi, qui ne s'est pas trop étalé sur son programme présidentiel avant l'entame de la campagne électorale, n’a par contre pas voulu cacher certains points clés de son programme, surtout en ce qui concerne les sujets de préoccupation pour les Algériens exprimés au cours du "Hirak". Il a parlé de fonds détournés, tout en indiquant qu'" il va compter sur la loi et la justice, avant de rendre aux Algériens cet argent dilapidé ", ce dernier compte notamment préserver toutes les institutions étatiques, car ceci et avec une bonne gestion permettra d'offrir des emplois aux jeunes. D'après l'ancien ministre de la Culture, " la seule solution pour la redynamisation de l'économie nationale, consiste à fonder la sphère économique sur une base solide ainsi que sur des règles transparentes et stables. "
S'agissant du chef du Front " El Moustakbel ",  le candidat Abdelaziz Belaïd, ce dernier mise sur la légitimité populaire, soulevant le slogan de la fin de la " légitimité révolutionnaire " et le début d'une " nouvelle légitimité ", Belaïd œuvre pour réaliser toutes les aspirations des jeunes. Belaïd qui n'a jamais cessé d'organiser des rassemblements populaires mise sur les jeunes de l'intérieur et ceux du sud du pays afin de construire une économie qui prend comme point de départ la dimension locale.
M. W.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Le système bancaire algérien entre réalités et réformes : L'économiste, Rachid Sekak plaide pour restructuration adéquate
 
Les réformes du secteur bancaire et financier en Algérie, maintes fois évoquées en conjoncture de crise économique sont comparées par ...
Voir détail
   
Sonatrach Chikhi Kamel-Eddine, nouveau P-DG
 
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a nommé, jeudi dernier, Chikhi Kamel-Eddine au poste de Président-Directeur-Général du Groupe Sonatrach, ...
Voir détail
   
Bordj Bou-Arreridj Un giga rassemblement populaire de soutien à l'ANP et à l'organisation de l'élection présidentielle
 
Vendredi dernier, des milliers de citoyens venus des 34 communes de la wilaya de Bordj Bou-Arreridj ont organisé un grand rassemblement à l'esplanade de la ...
Voir détail
   
M. Omari à El Menea : “L'Amélioration de la productivité pour la préservation de notre sécurité alimentaire”
 
 
En visite dans les périmètres céréaliers dans la wilaya déléguée d'El Menea, le ministre de ...
Voir détail
   
6ème journée de formation dédiée aux journalistes : Huawei Télécommunications trace son chemin vers la 5G
 
Huawei Télécommunications Algérie a organisé jeudi dernier, au sein de son siège à Alger, la sixième session de formation sur les TIC ...
Voir détail
   
Suite à la signature de la charte d'éthique des pratiques électorales: Les cinq candidats à la présidence se montrent confiants
 
Suite à la signature de la charte d'éthique des pratiques électorales, hier à Alger, les cinq candidats à l'élection ...
Voir détail
   
Les candidats tenus de déclarer les sources de financement de leurs campagnes électorales
 
Les candidats tenus de déclarer les sources de financement de leurs campagnes électorales
Les cinq candidats en lice pour l'élection ...
Voir détail
   
 
 
NAAMA : Les problèmes de développement en suspens de nombreuses zones d’ombre réglés
La nouvelle constitution doit s'insérer au sein d'objectifs stratégiques de l'Algérie de demain 2020/2025/2030 : Refondation de l'Etat, Economie de marché à finalité sociale et Démocratie ...
Le Maroc "utilise politiquement" la question des droits de l'Homme pour discréditer le Polisario
Selon Ammar Belhimer : "Le débat sur la Constitution dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet "
Mali : Le président et le vice-président de transition ont prêté serment
 
 
 
 
 
Le projet de révision de la Constitution suscite un espoir ...
 
Le projet  de révision de la Constitution soumis à référendum populaire suscite un grand espoir quant à ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous