Samedi 27-09-2020
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Conférence nationale pour une économie nouvelle et plan de relance socio-économique : Analyser lucidement les sept impacts de l'épidémie du ...
 
 
Mise à jour : 16-08-2020
 
 Par : Pr. Abderrahmane Mebtoul  
 
Pour l'Algérie , toute action opérationnelle doit au préalable  analyser l' évolution  du cours  des hydrocarbures   avec les dérivés des hydrocarbures qui représentent  98%, 70% hors hydrocarbures étant des dérivés des hydrocarbures, influant sur le taux de croissance, le taux de chômage, et le niveau des réserves de change ( notre interview Monde.fr/AFP Paris 10/08/2020) . 
 
La baisse d'un dollar en moyenne annuelle lui occasionne un manque à gagner entre 400/600 millions de dollars selon les fluctuations du cours où 33% les recettes de Sonatrach proviennent du gaz naturel. Le prix du gaz  au niveau mondial entre 2007/ et août 2020  a baissé de plus de  de 75% , beaucoup plus que le pétrole étant passé de 15/16 dollars pour le GLN  à 4/5 dollars  et de 9/10 dollars pour le gaz naturel -GN - ayant fluctué entre 2019/2020 pour la même entre 1,7 et 2,5 dollars le MBTU, étant coté le 14 aout 2020  à  2,15 dollars le MBTU sur le marché libre.. Mais attention aux faux calculs car le cours réel du pétrole, doit être rattaché au pouvoir d'achat du dollar  qui s'est déprécié depuis le début de l'année 2020  étant cotée à 1,08- 1,07 dollar un euro et est coté le 14 août 2020 à 1,1818 dollar un euro en raison des  incertitudes de l'économie américaine et surtout du gonflement du déficit budgétaire soit une baisse d'environ 10 pour cent. Ainsi, le  cours réel du Brent coté le 14 aout 2020   à  44,63 ramené à prix constant  à la période janvier février 2020  est en réalité  de  40 dollars,  ce gain étant contrebalancé par  une  hausse de la facture d'importation libellée en euros, devant donc dresser la balance devises L'évolution du cours du Brent, en moyenne annuelle, avec des fluctuations semaine par semaine  mois par  mois, est la suivante de 2000 à  2020 :  2000, 28,52 dollars le baril - 2005, 54,41 - 2010, 78,92 - 2014, 99,             -2015, 52,36 - 2016, 43,55 -  2017, 54,25 - 2018, 71,05- 2019, 64,34
- estimation fin 2020 en moyenne entre un cours très bas  les quatre premier smois de 2020 et hytpothèse un cours qui dépasse 40 dollars le Brent  de juillet à décdembre 2020, selon les instituions internationales nous aurons une moyenne de  39,89 dollars le Brent. Nous aurons plusieurs incidences sur l'économie algérienne.
Premièrement, sur  le taux de croissance du  produit intérieur brut (PIB)  à prix courants qui   a évolué ainsi de 2000 à 2019 ?  se calculant  par rapport à la période précédente, un taux de croissance élevé en T1 par rapport à un taux de croissance faible en TO donne globalement un taux faible  : - 2000 5,0%-2005, 6,1%- 2010, - 2015,3,7%--  2018, 1,4 %- 2019, 0,8%. Pour les prévisions 2020  nous avons pour l'ONS  un taux de croissance négatif de 3,9% au premier trimestre 2020, , pour le FMI moins 5,0% et pour la Banque mondiale moins 6,4%.   Les données  du PIB en dinars ou dollars à prix  courants peuvent  être trompeuses de plusieurs manières, en particulier lors de comparaisons entre deux ou plusieurs années. D'abord, parce qu'elle peut être gonflée à cause de l'inflation (ou l'inverse à cause de la déflation). C'est pour cette raison que l'on a souvent recours au PIB en dollars constants. On doit aussi tenir compte de la population; il est alors utile d'examiner le même indicateur par habitant. Pour des comparaisons internationales plus adéquates on doit examiner la donnée formulée en PPA (parité pouvoir d'achat) . Il suffit que la banque d'Algérie dérapage la valeur du dinar par rapport au dollar de X % pour que le PIB  fléchisse  dans la même proportion. 
Deuxièmement, pour une appréciation objective, il faut prendre en compte la pression démographique. La population a évoluée ainsi : 2000, 30,87 millions d'habitants,-2005, 32,90- 2010,  35,97- 2018, 42,57, -2019, 43,4   -2020- 43,9 millions , 51,309 millions en 2030 et 57,625 millions en 2040 avec une La population active en  2006 de  8,86, millions- 2010 10,81- 2016, 11,93- 2018, 12,46  et fin mai 2019, 12,73 . La répartition de la population occupée par secteur d'activité, il est constaté que les plus gros employeurs sont le secteur de la construction avec 1,9 million de travailleurs (17,2% de l'ensemble de la population occupée), suivie de l'administration publique (hors secteur sanitaire) avec 1,73 million d'employés (15,7%), du commerce avec 1,71 million (15,5%), de la santé et l'action sociale avec 1,56 million (14,1%), des industries manufacturières avec 1,33 million (12%) et de l'agriculture avec 1,14 million (10,4%), alors que les travailleurs des autres services sont au nombre de 819.000 (7,4%).  (Audit réalisé sous la direction du professeur Abderrahmane Mebtoul avec une équipe pluridisciplinaire composée d'experts algériens  de différentes spécialités -sans rémunération-  " quelle politique de l'emploi et des salaires pour l'Algérie (Présidence de la République 8 volumes 2008/2009).  Plus précisément,  la structure de l'emploi, selon le secteur d'activité, fait ressortir un secteur tertiaire (commerce et service 
-administration. Concernant les retraités, où cohabitent deux systèmes, l'un régissant les cadres de la nation- retraite à 100%  et la majorité à 80% , selon le  ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale  sont au nombre en mai 2020 de  3.266.000 personnes retraitées et selon le DG du Trésor Public d'ici fin 2020, le déficit de la CNR pourrait atteindre les 700 milliards de dinars. C'est que la CNR  connaît de sévères contraintes où actuellement, seuls 2 personnes sont actives pour 5 retraités. Face à ce constat, l'Exécutif a dû recourir au  financement non conventionnel (planche à billets) où   500 milliards de dinars a été injecté dans la CNR, dont une partie a servi à rembourser la CNAS.
A. M.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Ouverture des plages, lieux de divertissements, hôtels et restaurants : Ruée des citoyens vers les plages et lieux de loisirs
 

Par : Saïd B.

 
Les citoyens se sont rués hier vers les plages et quelques autres de lieux de divertissements et de loisirs ...
Voir détail
   
L'OPEP s'attend à une baisse continue de la demande de pétrole jusqu'à la fin de 2020 : L'Algérie augmente sa production d'environ 2000 barils/jour
 
Par : med wali
 
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole "OPEP" a révélé que ...
Voir détail
   
Chanegriha : " La concrétisation des objectifs de défense nationale exige des approches sécuritaires "plus ouvertes"
 

Par : Ammar Zitouni

 
Le général de corps d'armée, Saïd Chanegriha, chef d'état-major de ...
Voir détail
   
Les réformes politiques en Algérie: Qu’elle serait la contribution de la classe politique ?
 

PAR Abdelouahab Ferkhi    

 
La classe politique en Algérie a enfin daigné se pencher sur la situation de la politique ...
Voir détail
   
 
 
NAAMA : Les problèmes de développement en suspens de nombreuses zones d’ombre réglés
La nouvelle constitution doit s'insérer au sein d'objectifs stratégiques de l'Algérie de demain 2020/2025/2030 : Refondation de l'Etat, Economie de marché à finalité sociale et Démocratie ...
Le Maroc "utilise politiquement" la question des droits de l'Homme pour discréditer le Polisario
Selon Ammar Belhimer : "Le débat sur la Constitution dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet "
Mali : Le président et le vice-président de transition ont prêté serment
 
 
 
 
 
Le projet de révision de la Constitution suscite un espoir ...
 
Le projet  de révision de la Constitution soumis à référendum populaire suscite un grand espoir quant à ...
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous